Appel à candidature : rejoignez ToasterLAB en 2019
 
 

ToasterLAB :
programme international d'accélération Agri-food 

 
ToasterLAB est un programme d’accélération international en France destiné aux entreprises (start-ups et PME) françaises ou internationales du secteur de l'Agri-Food. Programme d’accompagnement sur 12 mois composé de coaching et de mentoring personnalisés et de conseil expert, appuyé sur un réseau de mentors et de partenaires en France et à l’international, ToasterLab propose des opportunités d’affaires, des ressources, un accompagnement personnalisé, des lieux d’expérimentation, ainsi qu’un soutien à l’internationalisation.
 
 
Le programme d’accompagnement se décompose en deux temps :
  • Un programme intensif initial de 2 mois, au rythme de sessions de travail hebdomadaires individuelles et collectives (en personne ou à distance),
  • Un accompagnement post-accélération sur 10 mois pour compléter les financements, instaurer les relations commerciales, et s’associer à des missions à l’international ou à des projets d’innovation collaboratifs.
 
 

QUI PEUT CANDIDATER ?

5 thématiques prioritaires pour 2019

 
Comme pour les Promo #1-#5, toute entreprise (start-up ou PME) Agri-Food mature à fort potentiel (au stade preuve de concept), implantée en France ou à l’international, est invitée à candidater.
A noter, des équipes d’intrapreneurs peuvent également bénéficier de l’accélération (contacter directement ToasterLAB pour en savoir plus).

 

THEMATIQUES PRIORITAIRES

Des candidatures qui correspondent à une ou plusieurs des axes prioritaires suivants feront l’objet d’une attention particulière de la part du jury de sélection ainsi que les projets incluant une dimension de durabilité.
  • Suivi des cultures : robotique et agrofournitures
  • Première transformation : ingrédients fonctionnels, fermentation et alternatives aux protéines animales issues des végétaux, champignons, insectes et microalgues 
  • Seconde transformation : aliments et boissons à haute valeur ajoutée ou aux qualités "santé" optimisées (boissons fonctionnelles ou boissons naturelles sans alcool...), les produits « sans », solutions IOT et blockchain pour une industrie 4.0, solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire, nouveaux modes de consommations (circuits courts, vrac, usage, logistique...)
  • Emballages : l’emballage intelligent, solutions d'optimisation de la durabilité (sans plastique, recyclable ou recyclé, réutilisable…), emballages comestibles, réduction des emballages
  • De l’alimentation à une nutrition personnalisée : produits et services pour un impact nutritionnel ciblé
  • Le petfood : des solutions innovantes destinées aux animaux de compagnie
 
 
 

DATE de clôture

  • La date de clôture pour la prochaine promo d'accélération est le 2 décembre 2019.
    Merci de noter que d'autres appels à candidatures seront programmés au cours de l'année 2019. Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir nos alertes.
 
 

QUI CONTACTER ?

 
Pour toute question, veuillez contacter :

Claire Van Overstraeten, ToasterLAB Programme Manager, claire.vanoverstraeten@vitagora.com

03 80 78 97 93

 

Apply now to join ToasterLAB in 2019
 
 

ToasterLAB :
The Agri-Food acceleration program that gives you europe on a plate

 
ToasterLAB is an international acceleration program for companies (startups and SMEs) of the Agri-Food sectors from throughout the world. Its program includes 12 months of personalised coaching and expert advice, as well as Europe-wide business opportunities, testing and development resources, on demand support, and the right tools to understand and access European food markets. 
 
The acceleration program takes place in two phases:
  • An initial 2-month intensive acceleration phase, to allow international start-ups to get to grips with the specific European business environment, and to aquire all the tools and knowledge to do business in France and Europe. During this phase, international start-ups can also access a "soft landing" package, including access to French lessons, office space and accommodation and adminstrative support for starting your business in Europe.
  • A 10-month post-acceleration phase to test, evaluate and strengthen the building blocks of your company,  and to adapt and secure your development in Europe's markets.
 
 

WHO CAN APPLY? - 5 priority topics for 2019

 
As for the Sessions #1 to #4, ToasterLAB is open to any mature (at the proof of concept stage), high potential Agri-Food start-up or SME, based in France or abroad.
 
 
PRIORITY AREAS
Applications corresponding to one or more of the following priority topics will receive a special attention from the selection panel as well as projects that include a dimension of sustainability.
  • Agriculture: robotics and agri-supplies
  • Primary processing: functional ingredients, fermentation and alternative proteins (including plant, insect and microalgae etc.)
  • Secondary processing: high added-value or high health-potential foods and drinks, anti-waste solutions, “free from” products, local products, blockchain and IOT for tomorrow’s food factory, new ways of consumption (local distribution, bulk retail, use...)
  • Packaging: intelligent packaging, solutions for reducing packaging or optimising sustainability (recyclable, recycled or reusable, plastic-free, etc.), edible packaging
  • Personalised nutrition: products and services for targeted nutritional impact
  • Functional drinks or natural soft drinks
  • Petfood: innovative food solutions for domestic pets​ 
 
 

Application deadline for next intake

  • Cut-off date for the summer acceleration: December 2nd, 2019
    Please note that ToasterLAB will program other intakes throughout the year. Sign up below for our newsletter to be updated on later application calls.
 
 

WHO TO CONTACT

 
For any questions, please contact:
Claire Van Overstraeten, ToasterLAB Program Manager
, claire.vanoverstraeten@vitagora.com

+33 3 80 78 97 93

 

Profil de mentor - Russell WARD

 

Plus de 60 mentors et experts participent à l’accompagnement des start-ups dans le cadre du programme ToasterLAB. Pour vous faire découvrir leur valeur et leur expertise, nous vous proposons chaque mois un « profil de mentor ».

 

Russell WARD - Fondateur de RW Innovation

 

Les bonnes raisons de lui faire confiance

 

Russell Ward est un homme d’action. Titulaire d’un doctorat en chimie, ses études le destinent tout d’abord à une carrière dans la recherche (il a travaillé au CNRS). Très vite, ce milieu le frustre : « si la recherche est un domaine passionnant, il manquait dans mon quotidien la satisfaction de réaliser quelque chose de concret, de tangible et de voir la finalité des projets. » confie-t-il. A partir de 1997, il travaille aux services R&D de grands groupes principalement agroalimentaires. Véritable globe-trotter, il mène ses missions à travers toute l’Europe jusqu’en Chine.

 

Pour retrouver de la liberté d’action, il fonde en 2008 sa propre société de conseils en stratégie d’innovation. S’il n’intervient pas sur l’émergence des idées, il se passionne pour toutes les étapes, de la formulation à l’industrialisation, qui permettront d’aboutir à un produit fini. Il l’avoue lui-même : « ce qui m’intéresse c’est de trouver la meilleure manière de mettre en œuvre les idées des entrepreneurs ».

 

Ce goût de la concrétisation, Russell le partage avec les startuppers accompagnés par ToasterLAB, « C’est toujours enthousiasmant de travailler avec des entrepreneurs. Ils sont passionnés et se battent pour surmonter les difficultés. Quand on travaille avec des grands groupes, il y a un cadre plus stricte à respecter, alors que les startuppers cherchent toujours à repousser les limites ». Quand on demande à Russell la principale différence entre les grandes entreprises et les start-ups, la réponse fuse : « là où les grands groupes cherchent à anticiper les difficultés, les start-ups mettent en avant les opportunités ». En tant que mentor de start-ups, comme Tassiopée et C&DAC, Russell insiste toujours sur le fait qu’il est là pour les accompagner et les conseiller : « quoiqu’il arrive, c’est toujours à l’entrepreneur de décider ».

 

S’il devait leur donner un conseil essentiel, ce serait : « Les start-ups sont souvent dans l’immédiateté et anticipent rarement le temps qu’il faut pour accéder au marché. Il est important d’avoir une vision plus large et de prendre le temps de la réflexion. Elles ont rarement une seconde chance ».

 

 

Là où Russell vous aidera

  • Développement de produit
  • Stratégie d’innovation
  • Expertise technique en agroalimentaire

 

 

Il le dit (et le pense)

 « Ne jamais oublier qu’on est plus fort ensemble que seul. Les start-ups ont parfois une tendance au repli, il est toujours bon d’aller chercher des compétences et des conseils à l’extérieur. »

 

A consulter

https://www.linkedin.com/in/russell-ward/

Success-stories : Aveine; Tartimouss et Max de génie

 

Depuis son lancement en 2017, l’équipe ToasterLAB a accéléré et accompagné de nombreuses start-ups de l’Agri-Food. Découvrez l’itinéraire de trois start-ups qui ont profité de l’accompagnement ToasterLAB.

De quoi vous motiver à finaliser votre candidature pour intégrer la promo 2019 !

 

Aveine se lance à l’international

Aveine a ouvert le bal de ToasterLAB. L’équipe faisait partie de la première promotion de start-ups accélérées par notre équipe. Depuis ils continuent leur ascension et nous présentent leurs nouveaux challenges : industrialisation et internationalisation, comme nous l’explique Orna Bembaron, Chief Administrative Officer chez Aveine.

 

Depuis déjà quelques semaines, l’équipe travaille sur un projet qui l’enthousiasme particulièrement et qui est l’aboutissement de plusieurs années de travail : la livraison des aérateurs à tous les clients. Ce projet va animer l’équipe encore quelques temps car l’objectif est d’envoyer à bon port tous les aérateurs d’ici à la fin de l’été.

 

Déjà bien reçu en France, en Suisse et en Corée du Sud (avec de nombreux ambassadeurs), l’aérateur de vin sera ensuite déployé auprès des marchés internationaux, notamment aux Etats-Unis et en Asie. « Nous souhaitons accélérer le développement aux USA dans les prochaines semaines en allant à la rencontre de partenaires potentiels » nous confie-t-elle.

 

C’est à Dijon qu’ils ont été accélérés par ToasterLAB et c’est également à Dijon que la jeune entreprise en croissance a choisi d’implanter une antenne en mai 2019 au sein du Village by CA de Dijon. Ils nous expliquent ce retour aux sources, dans la région d’origine de Nicolas Naigeon, fondateur de la start-up : « La région et notamment la ville de Dijon sont très ouvertes à la technologie, tout en ayant gardé une proximité avec le terroir. Un peu comme Aveine. ».

 

C’est sur cette lancée qu’Aveine poursuit son développement avec la réussite d’une levée de fonds de près d’1M € auprès d’investisseurs privés et d’un fonds d’investissement (New Fund) en 2019.

Les équipes ont trouvé de nombreux avantages à participer à ToasterLAB. « Le suivi, pendant la période d’accélération mais aussi à plus long terme, la proximité d’un vaste réseau et la qualité de l’accompagnement ont été une aide précieuse pour la réussite d’Aveine. »

 

Leur conseil pour les futures promos :

« Être assidu, écouter les conseils avisés des mentors et être patient mais toujours prêt ! »

 

Graine de Choc : les challenges de la grande distribution

Graine de Choc avait remué les palais avec sa pâte à tartiner au chocolat et chocolat/noisettes à base de féveroles. Membre de la 4e promotion de ToasterLAB, elle a conquis notre équipe par ses qualités nutritives et gustatives. Béatrice Maire, la créatrice de la marque nous raconte son parcours !

Aujourd’hui, Graine de Choc déploie sa pâte à tartiner, Tartimouss’, dans les rayons de grandes surfaces situées près de chez elle, dans la Somme. La créatrice de la marque a fait ses premiers pas sur ce marché à la suite d’une rencontre avec le directeur du supermarché le plus proche de son domicile. Ensuite, la magie des réseaux sociaux, où elle avait annoncé son arrivée dans les rayons, a opéré. Le directeur d’une grande surface voisine la contacte pour intégrer les pots de pâte à tartiner dans ses rayons.

Elle témoigne de l’ouverture d’esprit de ses interlocuteurs : « en passant en direct avec les directeurs et les chefs de rayon, la démarche a été plutôt simple et ces derniers ont été à l’écoute du projet. »

Vient avec l’arrivée dans les rayons de sa région, un enjeu majeur : se démarquer et faire ressortir le produit dans les linéaires. Tandis que certains ont placé les pots de Tartimouss dans les rayons de pâtes à tartiner, d’autres les ont installés en tête de gondoles. Un produit bien positionné attire et marque davantage le consommateur qui peut plus facilement se laisser tenter par la nouveauté.

 

« La prochaine étape est de fournir aux chefs de rayons de la publicité sur lieu de vente (PLV) pour développer l’intérêt des consommateurs pour le produit. » nous explique Béatrice.

Et ToasterLAB dans tout ça ? « L’accélération m’a permis de passer d’un produit à un vrai projet de développement de business ! J’ai tout appris avec ToasterLAB, c’est un programme complet qui permet d’avancer dans son projet. »

 

Son conseil pour les futures promos ToasterLAB :

« Penser à poser les bonnes questions aux bonnes personnes. Toujours suivre son intuition et garder ses valeurs. »

 

Max de Génie : le choix du pop-up store parisien !

Maxime Soulier et Eugénie Girardeau ont créé leur marque de préparations saines pour la confection de gâteaux gourmands. Fondant au chocolat, pancakes à la farine d’amande, cookies chocolat-noisettes à la farine de sarrasin… Ils ont fait le choix de proposer des recettes à faible indice glycémique, avec des produits de qualité sans aucun compromis gustatif.

 

Le duo, lauréat du Boomer Challenge, nous dévoile leur progression et donne également leur conseil pour les futures promos ToasterLAB.

Aujourd’hui, c’est dans leur pop-up store parisien que l’on peut découvrir leurs produits. Ils avaient envie et besoin de communiquer avec leurs clients : « Nous proposons un produit assez spécifique et voulions être en contact direct et échanger avec les clients sur leurs attentes. »  

 

Une proximité et un dialogue que permet le pop-up store les a convaincus. L’expérience client est réussie : échanges sur l’histoire de Max de Génie, atelier de dégustations avec les créateurs. Cela leur permet d’être totalement transparent sur la composition de leurs préparations mais également d’aller au-delà du lien créé par les réseaux sociaux. Et c’est sans filtre que les consommateurs peuvent effectuer leur retour en direct ! Le pop-up store est donc un vrai outil relationnel pour partager avec une communauté de consommateurs. « Les gens nous rencontrent vraiment, ils peuvent mettre des visages, des voix sur ceux qu’ils voient sur les réseaux sociaux. Leurs retour s d’expérience sont beaucoup plus directs et francs. » nous confient-t-ils.

 

« Le projet d’un pop-up store demande évidemment de la rigueur et de la vigilance sur les procédures administratives (détails du bail, date, état etc…). De manière générale, c’est une expérience assez agréable et qui n’engendre pas de grosses difficultés bien qu’il soit nécessaire d’être assez flexibles pour que tout se passe bien. » continuent-ils.

 

Leur conseil pour les futures promos :

« Il faut pouvoir se rendre disponible pour pouvoir bénéficier à 100% de l’accélération et des conseils des équipes. De manière plus générale, pour poursuivre un projet entrepreneurial, il faut être bien entourer car la vie d’entrepreneur est faite de hauts et de bas. Il faut s’accrocher à son projet malgré les difficultés. »

 

Par Claire VO

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

UX Design : « C’est à nous d’être suffisamment à l’écoute de nos utilisateurs »

 

Si les consommateurs sont pointés du doigt pour être les plus grands contributeurs au gaspillage alimentaire il existe à date peu d’outils pour les aider à lutter contre ces comportements. D’où l’intérêt de Save Eat, une application mobile créé par Dorothée Bessière et Isaure Tsassis et qui a pour objectif de faciliter la réduction du gaspillage alimentaire chez le consommateur.

 

Les deux co-fondatrices, sensibilisées à l’UX Design dès leurs études, ont conscience de son importance pour leur appli. « Nous avons fait en sorte de placer l’utilisateur au centre de sa conception : recherches documentaires, études terrain, interviews, maquettes, ß-test… Mais évidemment, tout ne se passe pas toujours comme prévu et nous devons adapter régulièrement notre solution au comportement de nos utilisateurs » nous explique Dorothée Bessière.

 

Après le lancement de l’application, elles poursuivent leur incursion dans le monde de l’UX Design. A l’écoute des retours de leurs utilisateurs, les deux co-fondatrices ajustent leur offre en proposant par exemple des ateliers de cuisine anti-gaspi. Pour agir à plus grande échelle, elles souhaitent sensibiliser des acteurs de l’agroalimentaire à leur démarche.

 

La session de formation avec Arnaud Genty (lire l’article ici) leur a permis d’apprendre quelles nouvelles solutions étaient adaptées à leur projet. « Arnaud Genty nous a apporté un regard neuf sur les méthodes que nous pouvons appliquer à notre stade de développement pour continuer à placer nos utilisateurs au cœur de notre design. Enfin, cette session nous a rappelé que l’UX Design s’applique à tout type de projet et non pas uniquement aux projets digitaux (chose que nous avons tous tendance à oublier). »

 

Suite aux échanges avec Arnaud Genty, elles ont pu poursuivre leur projet avec de nouvelles méthodes de tests de leur solution, en évitant les faux pas. « Nous avons organisé un test utilisateur dans nos locaux avec une dizaine de participants que nous avons observés individuellement. 

Nous avons aussi sondé l’ensemble de nos 20 000 utilisateurs avec des questions ouvertes afin d’obtenir de nouveaux « insights » et améliorer notre offre. Enfin, nous avons effectué un test d’utilisabilité et un test d’ergonomie afin de déceler les points faibles de l’application en terme d’UI*/UX. » explique-t-elle.

 

Dorothée explique également qu’« il y a souvent une grosse différence entre ce qu’il y a sur le papier, en « statique », et l’utilisation réelle. C’est à nous d’être suffisamment à l’écoute de nos utilisateurs pour faire en sorte que les fonctionnalités soient comprises et correctement utilisées. L’UX Design est loin d’être une science exacte mais allie une méthodologie prouvée à de la créativité.»

 

*UI : Interface utilisateur

 

Par Claire VO

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

UX Design : placer l’utilisateur au centre de votre réflexion

 

Bon nombre d’entrepreneurs, sûrs de tenir la bonne idée, foncent dans le développement de leur produit ou service tête baissée, en oubliant qu’en bout de chaîne se trouve l’utilisateur. Comment prendre en compte l’expérience de l’utilisateur, son ressenti et adapter son produit en fonction ? C’est là tout le défi de l’UX Design.

Rencontre avec Arnaud Genty, UX Designer, fondateur de Stash et expert ToasterLAB.

 

 

L’UX Design, c’est quoi ?

On pourrait simplement définir l’UX Design (UX pour User eXperience) comme la prise en compte de l’expérience et du ressenti de l’utilisateur dans la conception d’un site Internet ou d’une application mobile. Cette définition est pourtant un peu trop simpliste tant le champ d’action de l’UX Design est large. Revenons sur le concept d’UX Design avec Arnaud : « à la fin des années 2000, j’étais chef de projet Digital dans une agence de communication. Comme dans les autres agences, les projets web étaient conçus en appliquant strictement le cahier des charges fourni par le client. Cahier des charges qui la plupart du temps ne tenait pas compte de l’utilisateur et de la façon dont il allait naviguer sur le site et dans quel contexte il l’utilisait. ». Ce constat convainc Arnaud de créer un pôle dédié à l’ergonomie des outils numériques au sein de son agence.

 

Après un passage dans une agence de communication canadienne, il fonde finalement Stash, un studio spécialisé dans l’UX Design, appliqué aux outils numériques et au design de service. « L’UX Design est un outil très important dans la conception de n’importe quel produit ou service. Comment imaginer développer un produit sans se demander dans quel(s) contexte(s) il va être utilisé ? Comment ne pas prendre en compte le ressenti de l’utilisateur et son avis ? » nous explique-t-il.

 

De l’importance d’intégrer l’utilisateur dans votre réflexion

On pourrait penser qu’intégrer l’utilisateur dans la conception et le développement d’un produit ou d’un service coule de source. Ce n’est pas le cas. Beaucoup d’entrepreneurs, parce qu’ils sont sûrs d’eux et sûrs de connaître leurs utilisateurs, parce qu’ils ont la tête dans le guidon, parce que leur produit est comme leur bébé, négligent de penser à l’utilisateur. Pourtant, beaucoup de dérives, mais aussi du stress pourraient être évités s’ils prenaient le réflexe de se demander entre autres : mon idée est-elle compréhensible ? mon concept est-il commercialisable ? y a-t-il un contexte d’usage pour mon produit ?

Arnaud prévient : « intégrer l’utilisateur dans le processus de création et de développement prend du temps en amont, mais pour finir cela apporte un réel gain de temps et d’argent ».

 

Conseils aux entrepreneurs avant de se lancer dans une démarche d’UX Design

Mieux vaut tard que jamais

Vous pensez que votre projet est à un stade trop avancé pour vous intéresser à l’UX Design ? Vous avez tout faux comme nous l’explique Arnaud : « il n’est jamais trop tard pour s’intéresser à vos utilisateurs. Les questionner peut vous permettre d’améliorer votre produit, de repenser votre discours commercial, ou même vous conforter dans vos choix. »

 

Bien déterminer ses utilisateurs

Que les choses soient claires, VOUS n’êtes pas l’utilisateur de votre produit ou service. Parce que vous y consacré beaucoup de temps, parce que c’est votre projet, vous n’êtes pas objectif. Idem pour la famille et les amis. Même avec les meilleures intentions, ils ne seront pas neutres. Arnaud le confirme : « Il est important de bien définir sa cible pour que les résultats soient les plus pertinent possibles ». De même, il attire notre attention sur un point bien particulier : « Les clients ne sont pas forcément les utilisateurs et les utilisateurs ne sont pas toujours les consommateurs finaux, leurs attentes et donc leurs critères ne sont pas les mêmes ».

Prenons l’exemple des liqueurs commercialisées par le Cambusier, une start-up accélérée par ToasterLAB. Dans ce cas précis, l’utilisateur peut être le barman qui s’intéressera à la praticité du bouchon verseur, à la bonne préhension de la bouteille, à la variété des saveurs proposées, au conditionnement du produit… et le consommateur sera le client qui lui s’intéressera surtout au goût de son cocktail.

 

Intégrer de l’UX Design : oui ! Mais pas n’importe comment

Dernier conseil et non des moindres, il est impératif de ne pas se lancer à l’aveuglette. « L’objectif final doit être clairement déterminé et les méthodes (interview, test, questionnaire, observation de terrain, atelier…) adaptées au projet. Les résultats peuvent être faussés si les tests sont mal menés ou les utilisateurs mal définis » explique Arnaud. Être accompagné par un spécialiste de l’UX design est aussi recommandé. Il saura appréhender les retours des utilisateurs, les analyser et les traduire tout en se délestant des biais qui peuvent vous influencer. « Il est important de prendre du recul sur les commentaires que les utilisateurs peuvent faire. Ecoutez-les, ne les jugez pas, respectez leur vie privée, restez humble » poursuit Arnaud. « Passée l’étape de collecte des données, vient le moment de la création et l’UX Designer saura transformer les retours utilisateurs en préconisations : modification du produit, changement de cible, adaptation du discours… » complète Arnaud.

 

L’UX Design, au-delà du produit !

Au-delà de votre produit ou de votre service, vous pouvez aussi confronter vos outils de communication (flyer, site Internet…), votre pitch de présentation aux ressentis des utilisateurs. « L’UX Design permet de se remettre en question et de prendre un peu de hauteur sur le quotidien. Les entrepreneurs sont tellement impliqués dans le développement de leur projet que leur discours peut, en cours de route, perdre du sens » explique Arnaud. Demandez-vous : mes valeurs sont-elles bien expliquées sur mon site ? Les internautes rencontrent-ils des difficultés dans l’acte d’achat ? La valeur ajoutée de mon produit est-elle clairement énoncée ? Puis-je améliorer le service au global sans me focaliser absolument sur le web et penser plus largement ?

 

Si l’UX Design n’est pas la panacée, c’est un très bon outil pour vous guider depuis l’idée jusqu’au développement de votre projet et au-delà pendant toute sa vie. Et à en croire les start-ups accélérées par ToasterLAB, la session UX Design animée par Arnaud Genty est un des moments forts du programme.

 

Pour en savoir plus

Start-ups et PME en croissance, vous souhaitez profiter des conseils des experts ToasterLAB ? Bonne nouvelle, les candidatures pour intégrer la prochaine promotion ToasterLAB sont ouvertes jusqu’au 26 août. Pour candidater, rendez-vous sur : https://toasterlab.vitagora.com/fr/candidatez

 

Pour en savoir plus sur l’équipe de ToasterLAB, les compétences des mentors et experts, et le réseau de Vitagora qui sont ouverts à l’ensemble des start-ups de ToasterLAB, contactez Cliare van Overstraeten pour un échange direct : claire.vanoverstraeten@vitagora.com.

 

 

 

 

Par Claire VO

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

All About FoodTech: the latest foodtech news for July

 

Agri-Food start-ups and SMEs, ToasterLAB has launched a call for applications for its next intake (apply by August 26th). No time to waste, apply now at https://toasterlab.vitagora.com/apply!

 

Even during your summer vacation, keep a finger on the FoodTech pulse with our web news bulletin. The development of intrapreneurship, advances in solutions to the food waste crisis, tomorrow’s food innovations… Find out more below.

 

 

Corporations seek to increase their agility

 

While partnerships between start-ups and multinationals are multiplying, the latter are intensifying their initiatives to encourage their employees to take the first steps as intrapreneurs. What’s in it for the corporations? How do they go about motivating their workers ? 

 

 

What progress on reducing food waste?

 

The FoodTech sector is rolling out new initiatives to tackle food waste. One app is encouraging donations between private citizens while another is helping consumers to use their leftovers, and yet another is offering a range of chocolates made from industrial by-products. In parallel, a retailer is specialising in supermarket surplus stock…

 

 

What will be on our plates tomorrow?

 

To rise to the multiple challenges (economic, demographic, environmental etc.) facing the food industry, start-ups are teeming with ideas. Microalgae protein, sports snacks based in insects, fermented street food… What will be on our plates tomorrow? Or on the supermarket shelves?

 

 

Go deeper

 

ToasterLAB, the 100% Agri-Food acceleration program powerd by Vitagora has opened its latest call for applications. Get the right acceleration support to launch your business in Europe – mentors, experts, business connections and much more. Apply here by August 26th: https://toasterlab.vitagora.com/apply 

 

 

 

By Claire VO.

 

 

ToasterLAB Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

"ToasterLAB is at once very demanding and supportive"

Olivier, ToasterLAB demoday

 

The Demo Day of ToasterLAB's 4th cohort was the chance for Biotraq to present their digital solution for reducing food wastage within the cold chain, before investors and European and international food businesses.

 

This innovative SME made the most of their acceleration within the ToasterLAB program to take apart every aspect of their company and to strengthen their client relationships. According to Olivier Duchesne de Lamotte, the ToasterLAB program was a real chance to test and validate their choices.

 

A new business model, the support and advice of a mentor, the potential of the Vitagora ecosystem... Find out what Olivier thought in the video interview below (in French - click on "Subtitles/Closed caption" in Youtube for English subtitles).

 

 

 

 

By Claire VO.

 

ToasterLAB's Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

Backstage at the ToasterLAB selection committee

 

A rite of passage in order to enter the ToasterLAB acceleration program, pitching for the selection committee is a major source of stress for our applicants. For the members of the committee, it's a chance to be suprised and amazed - by new product ideas or out of the box thinking, by ambitious entrepreneurs from around France or the world.

 

Get your backstage pass to the selection committee with Noëmie Simon, food innovation coordinator for our partner Terres Univia.

 

 

Terres Univia, a committed member of toasterLAB

 

The partnership between ToaserLAB and Terres Univia goes back to 2018 with the launch of the Prot'Eat start-up contest. The goal of the contest was to help innovative solutions to emerge around the topic of pulse-based foods and tomorrow's plant proteins. Prot'Eat also gave us two of our alumni: Graine de choc and Life Loving Foods, the contest winners who were subsequently accelerated by ToasterLAB.

 

For Noëmie, choosing Vitagora and ToasterLAB as partners was an easy choice: "We had common goals - building economic value for our regions, promoting French excellence abroad and fostering food innovation". She continues, "like us, Vitagora is interested in the whole food value chain, from the field to the consumer."

 

After a first, and successful, collaboration, Terres Univia is continuing its adventure with ToasterLAB as a 2019 founding member, and a willing participant in the selection committees.

 

 

a typical selection day for toasterLAB

 

Following each call for applications, a dozen or so start-ups and SMEs are invited to pitch for the selection committee made up of representatives of ToasterLAB's founding members. This is a decisive (and stressful) moment for the applicants and the main chance to convince the jury of the value and scope of their project. 

 

Of course, the burning question is "how?"

 

While the committee members share a general idea of what they are looking for, each one has their own areas of interest. For Noëmie, "naturally, I am looking out for any ideas that offer added value to the sector of oil/protein seeds, or any new food products or innovative processes". But she is also interested by "any projects that promise to solve problems for agriculture."

 

 

Advice for future pitchers

 

After having seen around 50 start-ups pitching, Noëmie observes that "while the pitches are generally pretty good quality, and the entrepreneurs are engaged and enthusiastic, I can't help seeing the same mistakes over and over: too much time is spent on the general economic and social context and not enough of the specific innovative character of their own project."

 

  1. Get to the point!

  2.  

Dear pitchers, we need to get this of our chest. The selection committee is made up of food business professionals, this is their world. They know that the world's populations is growing and it will need feeding. They are well versed in the climate crisis, the protein crisis and any other large challenges facing today's food industry. They want to know what YOU are going to do about it.

 

So, stop beating about the bush. And talk about you.

 

  1. What's your strategy?

 

Another area of improvement for Noëmie is that "start-ups often have a hazy grasp of the reality of their markets". Once your innovation has been revealed, you need to prove to the committee (just as you will to future partners and investors) that there is a market for your product or service. So don't stint on any market information you may have, or defining characteristics of your target consumers... basically anything that contributes to your development strategy.

 

 

Noëmie's favourites

 

While Noëmie, as stated, has a vested interest in pulses and plant proteins, other start-ups have been able to surprise and amaze her with their ideas. "I'm especially maternal about the 4th cohort [accelerated in 2018] who I have been able to follow during their acceleration and beyond. In particular Greenspot Technologies and Nbread Process for their amazing technological solutions, that promise to revolutionise what goes on our plates." Among the others, "It was probably  Kuantom and Aveine who surprised me the most with their solutions. Their growth since their acceleration shows the timeliness of their projects."  Among the start-ups of the latest cohort, she was very impressed by Biomédé "who offered a great answer to the increasing problems around soil health".

 

Concerning the up-coming applicants, Noëmie wants to see the emergence of "start-ups and SMEs offering services to the food processing and agricultural sectors. A lot of young entrepreneurs are focusing on consumers while there is so much to be addressed for professionals."

 

Start-ups and SMEs, make the most of this advice to brush up your pitch! And apply to ToasterLAB by August 26th, to join the 2019 cohort of our 100% Agri-Food acceleration program. Apply here: https://toasterlab.vitagora.com/apply

 

 

Par Claire VO

ToasterLAB's Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

"ToasterLAB c'est à la fois bienveillant et très exigeant"

Olivier, ToasterLAB demoday

 

Le Démo Day de la 4ème promotion de ToasterLAB a été l'occasion pour Biotraq de présenter sa solution digitale de gestion de la chaîne du froid devant des investisseurs et des entreprises agroalimentaires européennes. Cette PME innovante a profité de son accélération dans le programme ToasterLAB pour notamment reprendre chaque élément de la société et revoir la relation client. D'après Olivier Duchesne de Lamotte, l'accompagnement ToasterLAB a été l'occasion d'une vrai remise en question.

 

 

Remettre en question son business model, profiter de l'expertise et des conseil d'un mentor, bénéficier de la richesse du réseau Vitagora...  Découvrez tout ce qu'Olivier a à dire dans son interview ci-dessous !

 

 

Par Claire VO.

 

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

Pages

Subscribe to ToasterLAB news
Subscribe to RSS - Start-up