Yeasty : transformer un co-produit en super-ingrédient

Yeasty

 

En un an à peine d’existence, Yeasty a déjà réussi à relever de nombreux défis : mise au point du procédé de fabrication, levée de fond, recrutement de collaborateurs… Prochaine étape : lancer la commercialisation de son super-ingrédient.

 

1er défi : mettre au point le procédé de désamérisation 

Encore étudiants à AgroParisTech, Nikola et Mathieu identifient rapidement le potentiel nutritionnel de la levure de bière pour l’alimentation humaine. Le produit, sous forme de farine, présente des qualités nutritionnelles très intéressantes : haute teneur en protéine facilement assimilable par l’organisme et riche en fibre et minéraux (zinc et magnésium). « Nous étions sûrs que la levure de bière offrait un potentiel de revalorisation très important. Il nous restait à lever le principal verrou technologique : supprimer l’amertume du produit » se souvient Juan. En parallèle de leurs études, Nikola et Mathieu travaillent sur la mise au point du procédé de désamérisation pendant presque deux ans avec AgroParisTech et Genopole. 

 

2ème défi : susciter l’intérêt des industriels agroalimentaires 

« Nous avions beau être convaincus de l’intérêt de notre produit, encore fallait-il convaincre les industriels et leur montrer les applications possibles » m’explique Juan.  

 

Yeasty identifie deux marchés possibles : l’alimentation de cœur de repas (substitut à la viande) et la nutrition sportive (produits protéinés). Pour permettre aux industriels de mieux identifier l’intérêt de son produit et apporter une preuve de concept, Yeasty met en place une démarche R&D au sein de l’entreprise pour développer quelques recettes et obtient des résultats concluants. « Nous avons développé des pâtes alimentaires enrichies avec notre farine protéinée. Un test effectué avec des consommateurs entre nos pâtes et des pâtes blanches classiques a montré que leur préférence se portait sur nos pâtes » se réjouit Juan. Pour rassurer le consommateur, Yeasty s’est assuré de développer un produit qui répond à des critères clean label et s’est engagé dans une démarche de labellisation SIGA. 

 

Convaincu de l’intérêt du super-ingrédient, une trentaine d’acteurs de l’agroalimentaire sont en attente d’échantillons pour le tester par eux-mêmes. 

 

3ème défi : financer son développement 

Pour poursuivre son développement, Yeasty a réalisé une levée de fonds d’1,4 millions d’euros auprès d’investisseurs orientés alimentation et développement durable : Astérion Ventures et Satgana.  

 

« C’est important que nos investisseurs partagent les mêmes valeurs et les mêmes préoccupations durables que nous » souligne Juan pour qui les clés de la réussite d’une levée de fond sont d’être bien entouré, d’appartenir à un réseau et d’identifier les investisseurs pertinents par rapport à ses valeurs. 

 

Un entourage, c’est notamment cela qu’ils ont trouvé en participant à ToasterLAB. « Notre participation à ToasterLAB est arrivée à un moment charnière de notre développement, celui où nous caractérisions nos marchés » se rappelle Juan. « C’est une expérience dense mais très enrichissante au cours de laquelle nous avons récolté des informations qui nous ont beaucoup servi par la suite. Clément nous a également bien aidé à identifier des acteurs du réseau de Vitagora pertinents pour nous » complète-t-il. 

 

Les prochains défis ? 

Preuve de sa vitalité, Yeasty recrute ses premiers collaborateurs. « Le recrutement d’une première personne en septembre a été une étape très revigorante. Elle nous a forcé à mettre en place tous les processus d’intégration des salariés et à penser l’entreprise comme un cadre dans lequel les gens peuvent s’épanouir. » s’enthousiasme Juan. Un renforcement de l’équipe qui rend tangible la montée en puissance de leur activité. 

Yeasty va franchir un nouveau cap dans son développement dans les semaines à venir en se dotant de son propre laboratoire de recherche et en internalisant la production. Cette nouvelle étape va leur permettre de fournir les échantillons de produits aux industriels mais également de produire à plus grande échelle. « La campagne d’envoi d’échantillons doit nous permettre de valider l’attraction commerciale pour notre produit et de commercialiser une première gamme de produit » ajoute Juan. Une seconde levée de fonds est d’ores et déjà prévue pour permettre à l’entreprise d’installer un site pré-industriel.  


 

 

A votre tour, bénéficiez de l’accompagnement du réseau de ToasterLAB !

Pour en savoir plus sur notre programme d’accélération dédié aux start-ups de l’agri-food, contactez-moi directement par e-mail : clement.galbois@vitagora.com.

 

Par Clément

Clément Galbois

Business Developer, et "start-up back-up" comme il aime se faire appeler, Clément a vécu le monde des start-ups de l'intérieur avant de se mettre au service de leur développement au sein de ToasterLAB. Bénévole sur de nombreux fronts et engagé personnellement pour une consommation plus responsable, Clément est un point de contact privilégié pour les start-ups de ToasterLAB, bienveillant et à l'écoute. Contactez-le : clement.galbois@vitagora.com.

Amiroy : passer de chercheur à entrepreneur

Amiroy

 

La création de la start-up Amiroy consacre le passage réussi des laboratoires de recherche au monde de l’entreprenariat de Vahideh Rabani et Hamed Cheatsazan. Leurs travaux sur la valorisation des co-produits leur a permis de développer une gamme de biostimulants répondant aux enjeux de la transition agroécologique pour une agriculture plus durable. 

 

Identifier le potentiel des co-produits d’insectes 

Lors de leurs recherches sur les co-produits issus des activités industrielles, Vahideh et Hamed s’intéressent aux co-produits des insectes. Rapidement, ils identifient dans les carapaces une molécule d’intérêt, le chitosan qui présentent des propriétés stimulant les défenses naturelles des plantes. Le chitosan est un biopolymère naturel appartenant à la catégorie des glucides. Très vite, les deux chercheurs approfondissent leur recherche sur cette molécule. « Nous avons immédiatement compris l’intérêt de celle molécule, il nous fallait encore déterminer parmi les milliers de types de chitosans existant leurs différents impacts sur les plantes » m’explique Vahideh. 

 

Vahideh met en place une méthodologie, inspirée de ses connaissances en pharmacologie, pour identifier les chitosans les plus efficaces sur chaque espèce de grandes cultures comme le blé, l’orge, le maïs…  

 

le tournant entrepreneurial

Les recherches de Vahideh et Hamed aboutissent à la formulation de 62 biostimulants, chacun adapté à une culture différente. Leurs travaux ont permis de développer une gamme de biostimulants naturels pour protéger et nourrir les cultures et ainsi remplacer les intrants synthétiques et non-renouvelables. « Nos produits répondent à l’intérêt grandissant pour une agriculture plus durable et à la forte attente pour des intrants naturels qui n’abîment pas les sols. » souligne Vahideh. 

 

Pour développer leur gamme de produits, Vahideh et Hamed ont dû endosser le costume d’entrepreneurs, une nouveauté pour les deux chercheurs. « Quand vous êtes chercheurs, vous êtes dans la réflexion sur des temps longs. Dans le business, le nerf de la guerre est l’argent. Il faut être à la hauteur. » soutient Vahideh. « Passer du statut de chercheur à entrepreneur, on y est arrivé avec beaucoup d’huile de coude et de patience » plaisante-t-elle maintenant. 

 

Chercher des appuis 

Lauréat du concours Eco Agrifood Challenge organisé par Vitagora en 2021, Amiroy intégre le programme d’accélération ToasterLAB en mars 2022. « Participer à ToasterLAB nous a permis de voir plus clair dans notre activité et son développement. Le programme met à disposition de nombreuses compétences et ressources, à nous de les utiliser correctement. » raconte Vahideh. Elle complète : « On s’est senti beaucoup moins seuls, en plus les événements de networking et les mises en relation ont toujours abouti sur quelque chose de fructueux. ToasterLAB nous a réellement permis d’accélérer notre développement ». 

 

Actuellement Amiroy propose deux gammes de produits Axelerator, pour l’enrobage de semences, et Elicitan, pour renforcer les défenses naturelles des plantes. Actuellement les produits sont commercialisés en Bourgogne-Franche-Comté et reçoivent un bon accueil des agriculteurs. 

 

Quid de l’avenir ? 

Vahideh et Hamed souhaitent rapidement changer d’échelle en développant la production et l’activité commerciale de l’entreprise probablement via une levée de fond. 

 

Vahideh est fière du chemin déjà parcouru : « Nous avons tout construit à partir de rien. Après des années de recherche, c’est très satisfaisant de transformer le fruit de nos travaux en une solution très concrète. » 


 

 

A votre tour, bénéficiez de l’accompagnement du réseau de ToasterLAB !

Pour en savoir plus sur notre programme d’accélération dédié aux start-ups de l’agri-food, contactez-moi directement par e-mail : clement.galbois@vitagora.com.

 

Par Clément

Clément Galbois

Business Developer, et "start-up back-up" comme il aime se faire appeler, Clément a vécu le monde des start-ups de l'intérieur avant de se mettre au service de leur développement au sein de ToasterLAB. Bénévole sur de nombreux fronts et engagé personnellement pour une consommation plus responsable, Clément est un point de contact privilégié pour les start-ups de ToasterLAB, bienveillant et à l'écoute. Contactez-le : clement.galbois@vitagora.com.

Dévore food : une affaire de famille

Dévore Food

 

Une bouche charnue comme logo, un slogan qui appelle à la gourmandise « Chair végétale ® bio à dévorer sans complexe », Dévore Food annonce la couleur : vous allez prendre du plaisir à dévorer des produits végétaux.

 

A l’origine de Dévore Food, il y a le souhait d’Eugénie de réduire sa consommation de viande, une décision motivée par plusieurs facteurs : la santé, l’environnement et le bien-être animal mais qui n’a pas été facile à mettre en œuvre. « Passer à une alimentation sans viande est difficile surtout quand on aime la viande et qu’on manque de temps ou de compétences pour cuisiner » explique Eugénie. « D’autant plus avec des ados à la maison qui ont faim et qui privilégient le goût à la santé ou à l’environnement » plaisante-t-elle. 

 

Développer un produit gourmand sans transiger sur ses valeurs 

Les alternatives à la viande présentes sur le marché ne satisfont la famille, qu’à cela ne tienne, ils vont développer leur propre marque. C’est Vasco, entrepreneur dans l’âme qui se lance : « Nous voulions décomplexer le passage à l’acte veggie pour les amateurs de viande en proposant un produit avec le même mordant que la viande mais plus vertueux ». 

 

S’ils veulent un produit gourmand, Eugénie et Vasco ne transigent pas avec le cahier des charges et avec leurs valeurs. Labellisés bio et vegan, sans gluten, Nutri-Score A, fabriqués en France et riches en protéines, leurs produits cochent toutes les cases. « Nous sommes heureux de travailler sur une marque qui a un impact positif sur les assiettes mais aussi sur la planète » assure Eugénie. 

 

« Être entrepreneur, c’est gérer des hauts et des bas et faire face aux imprévus. Rester fidèle à soi-même est parfois difficile » souligne Eugénie. « En intégrant le programme ToasterLAB, nous avons trouvé beaucoup de soutien. Opérationnel déjà, mais surtout une dynamique de groupe orchestrée par le soutien sans faille de Clément, qui nous permet de bénéficier de l’expérience des autres start-ups, des mentors et des experts. » poursuit Vasco. 

 

prêt à dévorer le marché

Dévore Food franchit un nouveau cap dans son développement en juillet 2022 avec le lancement commercial de deux références, des nuggets et des aiguillettes. Les produits sont déjà disponibles sur l’e-shop devorefood.com et dans des épiceries spécialisées en magasin et en ligne. « Nous sommes fiers du parcours déjà réalisé, nous espérons pouvoir être bientôt référencés en grande surface, et nous travaillons actuellement sur deux références supplémentaires » confie Vasco.  

 

Prêt à jouer dans la cour des grands, Dévore Food sera présent au SIAL en octobre 2022, après de bons retours à Natexpo ce mois-ci. 


 

 

A votre tour, bénéficiez de l’accompagnement du réseau de ToasterLAB !

Notre nouvel appel à candidatures se prépare… gardez l’œil ouvert !

 

Et pour en savoir plus sur notre programme d’accélération dédié aux start-ups de l’agri-food, contactez-moi directement par e-mail : clement.galbois@vitagora.com.

 

Par Clément

Clément Galbois

Business Developer, et "start-up back-up" comme il aime se faire appeler, Clément a vécu le monde des start-ups de l'intérieur avant de se mettre au service de leur développement au sein de ToasterLAB. Bénévole sur de nombreux fronts et engagé personnellement pour une consommation plus responsable, Clément est un point de contact privilégié pour les start-ups de ToasterLAB, bienveillant et à l'écoute. Contactez-le : clement.galbois@vitagora.com.

Apply for the Agrifood'ture Challenge! Deadline August 25th, 2022

The Agrifood’ture Challenge - an international pitch contest for innovative agrifood start-ups and SMEs!

With the goal of supporting the development of innovative solutions in favour of healthy, sustainable food adapted to consumer usages, Vitagora FoodTech Dijon Bourgogne-Franche-Comté, EIT Food and MPowerBIO have launched the Agrifood’Ture Challenge, a pitch contest for innovative start-ups. The final of this contes twill take place on September 15th, 2022, in Dijon. Winners will gain access to cash prizes and acceleration support packages to boost their development in European agrifood markets, as well as valuable visibility within a dynamic food innovation ecosystem.


The Agrifood'ture Challenge is organised with the support of various partners: Dijon Métropole, the Burgundy-Franche-Comté region, Terres Univia, Atol C&D, Agronov, Le Village by CA and Crédit Agricole Champagne-Bourgogne and INRAE.

 

Apply to the Agrifood'ture Challenge herehttps://agrifoodture-challenge.com/

Or download the flyer for the application call.

 

What is the Agrifood'ture Challenge?

The Agrifood’Ture Challenge has the goal of mobilising a vast and dynamic food innovation ecosystem in order to identify and support the development of innovative, high potential start-ups and SMEs.


In order to meet the needs of innovative food start-ups, the Agrifood’Ture Challenge offers winners access to resources for scaling up their commercial and industrial activities, direct business connections with a network of over 650 agrifood organisations throughout Europe, as well as cash prizes of 3000€ per winner, provided by EIT Food. In addition, special prizes will be awarded providing free access to the ToasterLAB acceleration program, provided by Vitagora, and a free seat at MPowerBIO's Final Event, the Tech Tour Bioeconomy 2022, provided by MPowerBio.


ADDRESSING THE URGENT NEEDS OF THE AGRIFOOD INDUSTRY

To win, start-ups and SMEs will pitch their business project, addressing one of the following industry challenges:

  • Agroecological farming practices – fewer chemical inputs, decarbonation, optimising use of natural resources, biodiversity etc.
  • The protein transition – plant-based foods and other innovative protein sources, addressing consumer preferences and usages
  • The circular economy and reducing food waste - designing out waste and environmental impact by keeping products and materials in use, creating new resources from discarded materials
  • Digital smart systems for addressing new agrifood business or consumer expectations – traceability, safety, transparency, co-building foods and services

The solutions presented can be technologies, experimental practices, food products or ingredients, communication solutions etc. and must address the needs of players throughout the agrifood value chain: farmers, food manufacturers, food retailers, consumers etc.


The winning projects will be selected for their ability to present a compelling solution and real impact in terms of the sustainability of the agrifood industry, as well as the innovativeness and the business potential of their projects.


Deadline for Agrifood’ture Challenge applications: Thursday August 25th, 2022

The contest rules, selection criteria, prize lists and application form are available on https://agrifoodture-challenge.com/

 

The final will take place on September 14th and 15th, 2022 in Dijon, France.

The final is open to all agrifood industry professionals.

Registration is open on https://agrifoodture-challenge.com/

 

Contact 

Kévin André: kevin.andre@vitagora.com
Mobile: +33 674 16 69 90 


The Agrifood'ture Challenge is organised by


With the support of



 

Candidatez à l'Agrifood'ture Challenge ! Clôture le 25 août 2022

L’Agrifood’ture Challenge : Un concours international de start-ups et de PME pour innover au service de l’alimentation de demain !

Start-ups de l'agrifood, candidatez avant le 25 août 2022 !

 

En soutien à une alimentation saine, durable et adaptée aux usages des consommateurs, Vitagora, FoodTech Dijon Bourgogne-Franche-Comté, EIT Food et MPowerBIO organisent un concours de pitchs qui vise à accélérer le développement d'innovations pour nos systèmes alimentaires, qui aura lieu le 15 septembre 2022. Les lauréats accéderont à des prix en espèces et des accompagnements personnalisés au service de leur développement en France et en Europe.


Ce concours est organisé par Vitagora, Foodtech Dijon Bourgogne-Franche-Comté, EIT Food et MPowerbio, avec le soutien de différents partenaires : Dijon Métropole, la région Bourgogne-Franche-Comté, Terres Univia, Atol C&D, Agronov, Le Village by CA et le Crédit Agricole Champagne-Bourgogne et INRAE.

 

L'Agrifood'ture Challenge, qu'est-de que c'est ?

Lancé le 12 juillet 2022, le concours de l’Agrifood’ture Challenge a pour objectif de tirer bénéfice de l’écosystème d’acteurs territoriaux et internationaux innovants en matière d’alimentation durable afin d’accélérer la croissance des start-ups et PME à fort potentiel.

 

Afin de répondre aux besoins de développement des start-ups de l’agroalimentaire, l’Agrifood’ture Challenge propose aux lauréats l’accès à des ressources de développement commercial et industriel, des mises en relation au sein d’un écosystème d’innovation dynamique de plus de 650 membres, ainsi que des prix en espèces de 3 000 € et l’accès offert au programme d’accélération ToasterLAB.


REPONDRE AUX DEFIS DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION DURABLE

Pour devenir lauréates et bénéficier d’un réseau propulseur de l’agroalimentaire et d’un programme personnalisé d’accompagnement, les start-ups/PME devront répondre avec leurs projets à l’un des 4 grands défis majeurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire proposés :

  • La transition agroécologique : moins d’intrants, décarbonation, usage optimisé de ressources naturelles, biodiversité...
  • La transition protéique : le végétal et autres matières premières innovantes, répondre aux préférences et usages de consommateurs ;
  • L’économie circulaire et la réduction de gaspillage dans l’alimentaire : eco-conception, valorisation des co-produits ou des déchets, outils et pratiques pour réduire le gaspillage ;
  • Outils et systèmes intelligents pour répondre aux nouvelles exigences des consommateurs : traçabilité, transparence, co-construction...


L’Agrifood’ture Challenge recherche des innovations destinées aux acteurs de l’intégralité de la chaîne de valeur agroalimentaire : agriculteurs, industriels agroalimentaires, acteurs de la distribution, consommateurs…

 

En savoir plus

Le règlement du concours, les critères de sélection, le programme, la liste des prix et le formulaire de candidature sont à retrouver sur : https://agrifoodture-challenge.com/

 

Clôture des candidatures : le jeudi 25 août 2022

 

Télécharger l'appel à candidature 

Déposer un dossier de candidature


Contact:

Kévin André: kevin.andre@vitagora.com
Mobile: +33 674 16 69 90 

 

L'agrifood'ture challenge est organisé par

Avec le soutien de


 

Profil de mentor - Béatrice Guillemain

Pitch DemoDay ToasterLAB

 

Plus de 100 mentors et experts participent à l’accompagnement des start-ups dans le cadre du programme ToasterLAB. Pour vous faire découvrir leur valeur et leur expertise, nous vous proposons chaque mois un « profil de mentor ».

 

Béatrice Guillemain

Coach et formatrice en prise de parole
pour Time to Pitch

 

LES BONNES RAISONS DE LUI FAIRE CONFIANCE


« Tout le monde peut se révéler », assure Béatrice.
« Que l’on soit timide, bloqué dans son jargon, humble…, des techniques existent pour faire ressortir l’aisance naturelle de chacun en prise de parole : tout le monde peut progresser en prenant conscience de ses forces. »
 

Coach et formatrice en prise de parole pour notre partenaire Time to Pitch, Béatrice Guillemain bénéficie de plus de 25 ans dans la communication orale en entreprise, et de 15 ans de théâtre en parallèle. Depuis 5 ans, elle en fait bénéficier les start-uppers accompagnés dans le cadre de ToasterLAB. « L’oralité est le fil rouge de mes expériences, que ce soit ma carrière ou ma passion : les deux se nourrissent l’un de l’autre. »
 

Elle se rappelle : « j’ai commencé au sein de la DGA (direction générale de l’armement). J’y ai pris conscience de l’importance de la prise de parole, indispensable pour faire valoir les compétences et les esprits les plus brillants ». Elle rejoint ensuite une agence de relations presses spécialisée en start-ups puis, motivée par un retour au terrain, une entreprise de BTP où elle est chargée notamment du développement du leadership des managers, avant de se consacrer à sa véritable passion : le coaching et la formation en prise de parole.
 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Béatrice adore sa mission de mentor chez ToasterLAB. « A mes yeux, voir les entrepreneurs et les entrepreneuses gagner en affirmation et en légitimité dans leur prise de parole, voir leur visage se relever, leurs épaules s’ouvrir, et leur voix porter plus loin… c’est une véritable récompense. » Passionnée, chaleureuse et curieuse des autres, Béatrice aime travailler au contact des start-ups et prend beaucoup de plaisir à raconter leur histoire, leur projet d’entrepreneurs, lors de la construction du pitch : « je suis fascinée par leur énergie, leur volonté de changer le monde, leur engagement. J’aime raconter comment ils vont nourrir leur projet entrepreneurial au service de cette ambition. »
 

Au-delà des projecteurs, Béatrice voit également son rôle comme un miroir permettant aux entrepreneurs de désencombrer leur quotidien pour faire ressortir l’essentiel de leur discours. Il y a donc la forme, et le fond. « La communication dépend toujours plus du récepteur que de l’émetteur. Quand on prépare un pitch, on se demande toujours ‘Qu’est-ce que j’ai à dire ?’. La vraie question à se poser devrait être : ‘De quoi a besoin mon interlocuteur pour prendre la décision que je souhaite qu’il prenne ?’. C’est seulement ainsi que l’on peut être précis dans son message. »
 

Car Béatrice le sait mieux que quiconque : un pitch n’est pas une présentation. Un pitch doit convaincre, vendre une idée, voire un produit. Et à l’heure où les start-ups de la food se multiplient, avoir un pitch clair et impactant est indispensable pour se différencier.

 

 

LÀ OÙ BEATRICE VOUS AIDERA

  • Structurer un pitch et le rendre efficace
  • Prise de parole, techniques pour travailler l’aisance orale
  • Vulgarisation, sortir de son jargon
  • Affirmation du leadership
  •  

 

ELLE LE DIT (ET LE PENSE)

« Quand on prépare un pitch, on se demande toujours ‘Qu’est-ce que j’ai à dire ?’. La vraie question à se poser devrait être : ‘De quoi a besoin mon interlocuteur pour prendre la décision que je souhaite qu’il prenne ?’. » 
 

 

A CONSULTER 

PROFIL LINKEDIN

 
 

Par Clément

Business Developer, et "start-up back-up" comme il aime se faire appeler, Clément a vécu le monde des start-ups de l'intérieur avant de se mettre au service de leur développement au sein de ToasterLAB. Bénévole sur de nombreux fronts et engagé personnellement pour une consommation plus responsable, Clément est un point de contact privilégié pour les start-ups de ToasterLAB, bienveillant et à l'écoute. Contactez-le : clement.galbois@vitagora.com.

Appel à candidature : rejoignez ToasterLAB en 2022
 
 

ToasterLAB :
programme international d'accélération Agri-food 

 
ToasterLAB est un programme d’accélération international en France destiné aux entreprises (start-ups et PME) françaises ou internationales du secteur de l'Agri-Food. Programme d’accompagnement sur 12 mois composé de coaching et de mentoring personnalisés et de conseil expert, appuyé sur un réseau de mentors et de partenaires en France et à l’international, ToasterLab propose des opportunités d’affaires, des ressources, un accompagnement personnalisé, des lieux d’expérimentation, ainsi qu’un soutien à l’internationalisation.
 
 
Le programme d’accompagnement se décompose en deux temps :
  • Un programme intensif initial de 2 mois, au rythme de sessions de travail hebdomadaires individuelles et collectives (en personne ou à distance),
  • Un accompagnement post-accélération sur 10 mois pour compléter les financements, instaurer les relations commerciales, et s’associer à des missions à l’international ou à des projets d’innovation collaboratifs.
 
 

QUI PEUT CANDIDATER ?

Pour candidater, plusieurs critères sont à respecter :
 
1/ Etre une entreprise en France ou à l’étranger (A noter, des équipes d’intrapreneurs peuvent également bénéficier de l’accélération (contacter directement ToasterLAB pour en savoir plus).
2/ Générer du chiffres d’affaires ou avoir validé une preuve de concept auprès de vos futurs clients
3/ Vouloir accélérer un projet d’entreprise qui soit innovant d’un point de vue technologique ou au niveau des usages
4/ Avoir besoin d'aide en termes d’accès au marché, d'industrialisation, de financement, d'internationalisation
5/ Avoir un projet en lien avec une ou plusieurs des thématiques ci-dessous, et inclure une dimension de durabilité.
 

6 thématiques prioritaires pour 2022

 
Comme pour les Promo #1-#6, toute entreprise (start-up ou PME) Agri-Food mature à fort potentiel (au stade preuve de concept), implantée en France ou à l’international, est invitée à candidater.
A noter, des équipes d’intrapreneurs peuvent également bénéficier de l’accélération (contacter directement ToasterLAB pour en savoir plus).

 

THEMATIQUES PRIORITAIRES

Des candidatures qui correspondent à une ou plusieurs des axes prioritaires suivants feront l’objet d’une attention particulière de la part du jury de sélection ainsi que les projets incluant une dimension de durabilité :
  • Suivi des cultures : robotique et agrofournitures
  • Solutions digitales de qualité, suivi filière, et business intelligence pour les organisations agricoles
  • Solutions d’indicateurs de performance environnementale intégrées (GES, CO2, impact de pratiques agricoles, analyse de cycle de vie etc…)
  • Première transformation : ingrédients fonctionnels, fermentation et alternatives aux protéines animales issues des végétaux, champignons, microalgues …
  • Seconde transformation : aliments et boissons à haute valeur ajoutée ou aux qualités "santé" optimisées (boissons fonctionnelles ou boissons naturelles sans alcool...), les produits « sans », solutions IOT et blockchain pour une industrie 4.0, solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire, nouveaux modes de consommations (circuits courts, vrac, usage, logistique...)
  • Emballages : l’emballage intelligent, solutions d'optimisation de la durabilité (sans plastique, recyclable ou recyclé, réutilisable…), emballages comestibles, réduction des emballages
 
 
 
 

DATE de clôture

  • La date de clôture pour la prochaine promo d'accélération est le 16 septembre 2022. 
 
 

QUI CONTACTER ?

 
Pour toute question, veuillez contacter :
Clément Galbois, Business developer, clement.galbois@vitagora.com

03 80 78 77 40

 

Apply now to join ToasterLAB in 2022
 
 

ToasterLAB :
The Agri-Food acceleration program that gives you europe on a plate

 
ToasterLAB is an international acceleration program for companies (startups and SMEs) of the Agri-Food sectors from throughout the world. Its program includes 12 months of personalised coaching and expert advice, as well as Europe-wide business opportunities, testing and development resources, on demand support, and the right tools to understand and access European food markets. 
 
The acceleration program takes place in two phases:
  • An initial 2-month intensive acceleration phase, to allow international start-ups to get to grips with the specific European business environment, and to aquire all the tools and knowledge to do business in France and Europe. During this phase, international start-ups can also access a "soft landing" package, including access to French lessons, office space and accommodation and adminstrative support for starting your business in Europe.
  • A 10-month post-acceleration phase to test, evaluate and strengthen the building blocks of your company,  and to adapt and secure your development in Europe's markets.
 
 

WHO CAN APPLY?

1/ A high-tech/innovative Agri-Food start-up or SME based anywhere (you can be accelerated from where you are!)
2/ You need to have either sales revenues or a proof of concept validated by your future clients.
3/ You are willing to speed up one of your projects, that is innovating either from a technological point of view or in terms of uses.
4/ With a high-potential, scalable product or service (Proof Of Concept stage minimum) addressing key Agri-Food challenges
5/ In need of support for market access, scaling up, funding, international development

 

6 priority topics for 2022

 
As for the Sessions #1 to #6, ToasterLAB is open to any mature (at the proof of concept stage), high potential Agri-Food start-up or SME, based in France or abroad.
 
 
PRIORITY AREAS
Applications corresponding to one or more of the following priority topics will receive a special attention from the selection panel as well as projects that include a dimension of sustainability.
  • Agriculture: robotics and agri-supplies
  • Digital solutions for quality assurance, product tracing, and business intelligence for agriculture
  • Integrated solutions for environmental KPIs (greenhouse gases, C02, environmental impact of agriculture, life cycle analysis etc.)
  • Primary processing: functional ingredients, fermentation and alternative proteins (including plant, insect and microalgae etc.)
  • Secondary processing: high added-value or high health-potential foods and drinks (functional drinks or natural soft drinks), “free from” products, local products, blockchain and IOT for tomorrow’s food factory, anti-waste solutions, new ways of consumption (local distribution, bulk retail, use...)
  • Packaging: intelligent packaging, solutions for reducing packaging or optimising sustainability (recyclable, recycled or reusable, plastic-free, etc.), edible packaging
 
 

Application deadline for next intake

  • Cut-off date for the spring acceleration session: September 16th, 2022
     
 
 

WHO TO CONTACT

 
For any questions, please contact:
Clément Galbois, Business developer
, clement.galbois@vitagora.com

+33 3 80 78 77 40

 

Nudj s’engage pour un triple impact

 

Faire connaître au monde un fruit plein de promesses : le fruit du jacquier

Quoi de mieux que le secteur alimentaire pour lancer une start-up à impact ? C’est le constat qu’ont fait 2 frères, Foucauld et Barthélemy Peuchot lorsqu’ils ont lancé leur start-up, Nudj, en 2021. Le premier, diplômé d’un master en développement durable, connait bien le monde des start-ups après avoir travaillé dans la Delivery Tech en Côte d’Ivoire puis dans la domotique de retour en France. Le second, issu du monde du conseil dans le domaine de la finance, était à la recherche d’une aventure entrepreneuriale engagée et en phase avec ses valeurs.
 

Alors qu’aucun des deux ne connaissait encore le secteur alimentaire, ils décident donc de se lancer autour d’un fruit méconnu en Europe, mais qu’ils avaient déjà eu l’occasion d’apprécier lors de voyages à l’étranger et notamment au Brésil : le fruit du jacquier, également appelé « pomme jacque » ou « jackfruit ».
 

Plus gros fruit au monde (il peut peser jusqu’à 40kg !), il pousse sur un arbre gigantesque pouvant mesurer jusqu’à 20m de hauteur, le jacquier. Mûr, il a une saveur sucrée proche de la mangue ou de l’ananas. Mais c’est souvent avant maturité qu’il est consommé cuit, notamment en currys, en rougails ou en ragoûts… et je parle en connaissance de cause ! A la Réunion, d’où je suis originaire, on l’adore en « ti'jaque boucané ».
 

S’il pousse dans presque tous les pays tropicaux (en Asie : Inde, Sri Lanka, Bangladesh, Thaïlande ; en Amérique : Brésil, Porto Rico, Floride, Haïti, Martinique, ainsi qu’en Afrique centrale et orientale et dans les îles de l’océan Indien : La Réunion, Madagascar…), il reste peu connu en Europe. A l’heure où les consommateurs européens sont en recherche d’alternatives saines à la viande, c’était pour Barthélemy et Foucauld une évidence : il faut rendre le fruit du jacquier accessible aux palais et aux assiettes des Européens !


 

Des avantages naturels pour remplacer la viande

« Le fruit du jaquier est ce que l’on considère comme un superaliment », explique Barthélemy.
 

Car les avantages nutritionnels du fruit du jacquier sont multiples : il est très riche en vitamines, notamment en vitamines B (B1, B2, B3, B9), C, et en nombreux minéraux (magnésium, fer, calcium, manganèse, phosphore, sélénium et, surtout, potassium). Riche en fibres, c’est un fruit à haut apport calorique (95 calories pour 100 grammes) permettant de fournir de l’énergie, sans graisse saturée, à ses mangeurs.
 

« Mais c’est surtout pour sa teneur naturelle en protéines que le fruit du jacquier est reconnu », précise Barthélemy. Utilisé en remplacement de la viande dans des recettes végétariennes depuis la nuit des temps, le fruit du jacquier présente également un avantage de texture. « Naturellement filandreuse, comme du poulet effilé, sa texture rappelle celle d’une viande bien cuite… sans avoir à y appliquer quelque procédé de transformation que ce soit. »
 

Barthélemy détaille : « ce potentiel naturel va de pair, dans notre point de vue, avec les bénéfices nutritionnels du fruit du jacquier, et notamment par rapport aux attentes santé des consommateurs. Cela nous permet d’offrir aux consommateurs européens la première marque d’alternatives végétales à la viande sans ingrédient ultra-transformé. Cela distingue notre produit de l’offre que l’on trouve actuellement en rayon, en proposant tout simplement des pavés de fruit du jacquier cuisinés avec de vrais ingrédients (épices, oignons, farine) ».


 

Une promesse environnementale

« Le second avantage du fruit du jacquier », complète Barthélemy, « c’est son abondance dans la nature. C’est un fruit qui pousse spontanément partout où il est récolté – d’ailleurs, non seulement sur les branches de son arbre, mais également sur le tronc. »
 

Au mois de janvier dernier, Foucauld s’est rendu en Inde pour constater comment se déroule leur approvisionnement. « Cette expérience sur place fut très enrichissante », s’enthousiasme-t-il. « Ce fruit pousse absolument partout, sans avoir à être cultivé par l’homme ! En conséquence, son emprunte carbone est 50 fois moins importante que du bœuf français, même en l’important d’Inde. »


 

Une promesse sociétale

Le troisième impact de la start-up Nudj est un impact sociétal. Alors que 70% de la production mondiale des fruits du jacquier ne serait pas valorisée, poussant aux détours de jardins et de forêts, ce fruit constitue une source de revenus complémentaires pour des collectifs de fermiers indiens. « Ils se regroupent pour valoriser les fruits du jacquier qui poussent spontanément sur leur terrain », explique Barthélemy.
 

« En sécurisant notre approvisionnement en Inde, et en diversifiant nos fournisseurs locaux, nous impactons aussi positivement les populations locales en garantissant une source de revenu complémentaire solide. »


 

Une offre commerciale en pleine croissance


En 2021, Nudj a participé au programme de ToasterLAB : « ce fut un très bon accompagnement sur les aspects techniques, la R&D, le positionnement de notre produit et le passage à l’industrialisation » témoigne Barthélemy.

Ainsi, l’expertise de Barthélemy et de Foucauld s’est axée avant tout sur le développement culinaire : accompagnés par des chefs et des ingénieurs agroalimentaires, ils ont su apporter au fruit du jaquier un goût attrayant pour les palais français, et travaillent désormais sur la caractérisation organoleptique de leur produit pour l’améliorer encore… mais toujours dans la naturalité.
 

« Nous voulons avant tout faire une nourriture simple et bonne : simple à comprendre, simple à préparer, simple à cuisiner… et bonne pour la planète, pour les hommes et les femmes, et surtout, bonne au goût », résume Barthélemy.
 

Avec actuellement 2 pavés de fruit du jaquier commercialisés depuis 7 mois sur 50 points de vente dans différentes régions françaises (un pavé « tomates/oignons » et un pavé « piment/paprika »), et un référencement permanent dans les menus de FoodChéri, les deux frères sont très contents de leurs résultats en termes de ventes, mais aussi de retours clients, très satisfaits.
 

Nudj s’apprête désormais à entamer des tests dans 10 Carrefour markets situés à Paris. « Nous visons un déploiement plus large en Ile-de-France, notamment en rejoignant cette année l’accélérateur Hectar », précise Barthélemy.


 

Et demain ?

« Le fruit du jacquier est vraiment un fruit caméléon », conclut Barthélemy : « il est possible d’en faire plein de choses. Nous avons d’ailleurs déjà une dizaine produits en tête ! »
 

Les deux frères, qui ont effectué leurs trois premiers recrutements cette année et recherchent actuellement une responsable marketing/merchandising, s’autorisent aussi à étudier d’autres ingrédients : « d'ici 4 ou 5 ans, nous pensons diversifier notre offre en restant toujours dans les alternatives naturelles et écologiques à la viande… avec, pourquoi pas, des ingrédients fermentés, des algues ou des champignons. »


 

A votre tour, bénéficiez de l’accompagnement du réseau de ToasterLAB !

Si vous souhaitez à votre tour bénéficier des opportunités que peut vous apporter ToasterLAB, et pour en savoir plus sur notre programme d’accélération dédié aux start-ups de l’agri-food, contactez-moi directement par e-mail : clement.galbois@vitagora.com.

 

Par Clément

Clément Galbois

Business Developer, et "start-up back-up" comme il aime se faire appeler, Clément a vécu le monde des start-ups de l'intérieur avant de se mettre au service de leur développement au sein de ToasterLAB. Bénévole sur de nombreux fronts et engagé personnellement pour une consommation plus responsable, Clément est un point de contact privilégié pour les start-ups de ToasterLAB, bienveillant et à l'écoute. Contactez-le : clement.galbois@vitagora.com.


 

Profil de mentor - Stéphane Blanc

 

Plus de 100 mentors et experts participent à l’accompagnement des start-ups dans le cadre du programme ToasterLAB. Pour vous faire découvrir leur valeur et leur expertise, nous vous proposons chaque mois un « profil de mentor ».

 

Stéphane BLANC

Fondateur de Whited

 

LES BONNES RAISONS DE LUI FAIRE CONFIANCE


Issu d’une formation en arts graphiques à l’ESAG Penninghen, cet ancien atelier de travail de Magritte et Picasso devenu une prestigieuse école parisienne d’arts graphiques et de décoration d’intérieur, c’est le goût du beau et de l’esthétisme qui anime Stéphane depuis toujours.

Après une carrière en agence, où il est passé de graphiste à directeur de création puis directeur général associé, il fonde en 2005 sa première entreprise dédiée à la décoration d’intérieur (l’une des premières à proposer des produits personnalisables, notamment grâce à un site d’e-commerce, précurseur à cette époque), avant de retourner à ses premiers amours : la direction artistique pour accompagner les entreprises dans leur communication.
 

En 2011, il crée alors Whited, « studio de design de marques » comme il le décrit lui-même. Du positionnement de marque (branding) au naming, à la signature et l’identité visuelle et jusqu’au déploiement packaging et PLV, etc. : Stéphane accompagne les entreprises dans la construction de leurs marques de façon globale. Son approche, marquée par son attrait pour l’architecture d’intérieur, intègre également le déploiement des marques dans les lieux pour créer des « marques immeubles », c’est-à-dire que les lieux (centres d’affaire, restaurants d’entreprise, mais aussi à destination du retail – commerce et restauration commerciale – comme pour le groupe Leduff) portent véritablement l’expérience utilisateurs de la marque, autour d’un discours, d’une signalétique, et d’une décoration, pensés en toute cohérence.

Seul aux commandes de son agence, Stéphane n’est pour autant pas un solitaire. Entouré de sa brigade d’architectes d’intérieurs et d’experts des métiers de la création visuelle (graphistes, photographes, illustrateurs, maquettistes…), il fonctionne en mode agile selon les projets et les besoins de ses clients, et s’associe ponctuellement à différents spécialistes. « Cela représente des avantages à la fois en termes de disponibilité, d’expertise, mais aussi de coût », précise-t-il.
 

C’est par une mise en relation effectuée par l’un de ses clients (Atelier Sarrasin), que Stéphane, également référencé expert chez Bpifrance, a pris part à l’aventure ToasterLAB. Aujourd’hui, il conseille et accompagne les start-ups avec passion... et franchise. « J’adore travailler avec les start-ups », explique-t-il. « J’ai moi-même monté plusieurs entreprises, je me retrouve dans leur âme d’entrepreneur. J’adore partager leurs problématiques, écouter leurs doutes. Mon job, c’est de leur permettre de faire le saut créatif : de transformer leurs bonnes idées en bonnes idées marketing, séduisantes pour leurs clients. »
 

Eclectique dans ses intérêts, Stéphane a commencé sa carrière dans le secteur de l’entertainment (musique, cinéma, jeux vidéo) et tient en estime la diversité des savoirs, des expertises, et des expériences. S’il compte parmi ses clients des noms reconnus, comme l’UFC Que Choisir, Nestlé, Peugeot, L’Oréal, ce passionné d’expositions, de théâtre, et de cultures en tout genre, aime également se plonger dans l’univers des jeunes entrepreneurs de la food, et tout particulièrement de l’alimentation durable : Beendi, Kedelaï, Atelier Sarrasin, Résurrection, Nemrod, etc.
 

Profondément animé par le potentiel du beau et de l’espace, Stéphane rêve de pouvoir concevoir de A à Z un projet d’hôtellerie, de la création de la marque à l’architecture des locaux.

 

LÀ OÙ STEPHANE VOUS AIDERA

  • Branding, plateforme de marque, naming
  • Identité visuelle
  • Déploiement de la marque, du packaging à l’aménagement intérieur

 

 

IL LE DIT (ET LE PENSE)

« Je ne suis pas un client pour mes clients. Je peux tout leur dire, en pleine franchise. L’idée est de les mettre sur une rampe de lancement pour qu’ils prennent ensuite leur envol et n’aient plus besoin de moi. »

 

A CONSULTER 

PROFIL LINKEDIN

Instagram : whiteddesign

url : whited.fr

 

Par Clément

Business Developer, et "start-up back-up" comme il aime se faire appeler, Clément a vécu le monde des start-ups de l'intérieur avant de se mettre au service de leur développement au sein de ToasterLAB. Bénévole sur de nombreux fronts et engagé personnellement pour une consommation plus responsable, Clément est un point de contact privilégié pour les start-ups de ToasterLAB, bienveillant et à l'écoute. Contactez-le : clement.galbois@vitagora.com.

Pages

Subscribe to ToasterLAB news
Subscribe to RSS - Start-up