UX Design : placer l’utilisateur au centre de votre réflexion

 

Bon nombre d’entrepreneurs, sûrs de tenir la bonne idée, foncent dans le développement de leur produit ou service tête baissée, en oubliant qu’en bout de chaîne se trouve l’utilisateur. Comment prendre en compte l’expérience de l’utilisateur, son ressenti et adapter son produit en fonction ? C’est là tout le défi de l’UX Design.

Rencontre avec Arnaud Genty, UX Designer, fondateur de Stash et expert ToasterLAB.

 

 

L’UX Design, c’est quoi ?

On pourrait simplement définir l’UX Design (UX pour User eXperience) comme la prise en compte de l’expérience et du ressenti de l’utilisateur dans la conception d’un site Internet ou d’une application mobile. Cette définition est pourtant un peu trop simpliste tant le champ d’action de l’UX Design est large. Revenons sur le concept d’UX Design avec Arnaud : « à la fin des années 2000, j’étais chef de projet Digital dans une agence de communication. Comme dans les autres agences, les projets web étaient conçus en appliquant strictement le cahier des charges fourni par le client. Cahier des charges qui la plupart du temps ne tenait pas compte de l’utilisateur et de la façon dont il allait naviguer sur le site et dans quel contexte il l’utilisait. ». Ce constat convainc Arnaud de créer un pôle dédié à l’ergonomie des outils numériques au sein de son agence.

 

Après un passage dans une agence de communication canadienne, il fonde finalement Stash, un studio spécialisé dans l’UX Design, appliqué aux outils numériques et au design de service. « L’UX Design est un outil très important dans la conception de n’importe quel produit ou service. Comment imaginer développer un produit sans se demander dans quel(s) contexte(s) il va être utilisé ? Comment ne pas prendre en compte le ressenti de l’utilisateur et son avis ? » nous explique-t-il.

 

De l’importance d’intégrer l’utilisateur dans votre réflexion

On pourrait penser qu’intégrer l’utilisateur dans la conception et le développement d’un produit ou d’un service coule de source. Ce n’est pas le cas. Beaucoup d’entrepreneurs, parce qu’ils sont sûrs d’eux et sûrs de connaître leurs utilisateurs, parce qu’ils ont la tête dans le guidon, parce que leur produit est comme leur bébé, négligent de penser à l’utilisateur. Pourtant, beaucoup de dérives, mais aussi du stress pourraient être évités s’ils prenaient le réflexe de se demander entre autres : mon idée est-elle compréhensible ? mon concept est-il commercialisable ? y a-t-il un contexte d’usage pour mon produit ?

Arnaud prévient : « intégrer l’utilisateur dans le processus de création et de développement prend du temps en amont, mais pour finir cela apporte un réel gain de temps et d’argent ».

 

Conseils aux entrepreneurs avant de se lancer dans une démarche d’UX Design

Mieux vaut tard que jamais

Vous pensez que votre projet est à un stade trop avancé pour vous intéresser à l’UX Design ? Vous avez tout faux comme nous l’explique Arnaud : « il n’est jamais trop tard pour s’intéresser à vos utilisateurs. Les questionner peut vous permettre d’améliorer votre produit, de repenser votre discours commercial, ou même vous conforter dans vos choix. »

 

Bien déterminer ses utilisateurs

Que les choses soient claires, VOUS n’êtes pas l’utilisateur de votre produit ou service. Parce que vous y consacré beaucoup de temps, parce que c’est votre projet, vous n’êtes pas objectif. Idem pour la famille et les amis. Même avec les meilleures intentions, ils ne seront pas neutres. Arnaud le confirme : « Il est important de bien définir sa cible pour que les résultats soient les plus pertinent possibles ». De même, il attire notre attention sur un point bien particulier : « Les clients ne sont pas forcément les utilisateurs et les utilisateurs ne sont pas toujours les consommateurs finaux, leurs attentes et donc leurs critères ne sont pas les mêmes ».

Prenons l’exemple des liqueurs commercialisées par le Cambusier, une start-up accélérée par ToasterLAB. Dans ce cas précis, l’utilisateur peut être le barman qui s’intéressera à la praticité du bouchon verseur, à la bonne préhension de la bouteille, à la variété des saveurs proposées, au conditionnement du produit… et le consommateur sera le client qui lui s’intéressera surtout au goût de son cocktail.

 

Intégrer de l’UX Design : oui ! Mais pas n’importe comment

Dernier conseil et non des moindres, il est impératif de ne pas se lancer à l’aveuglette. « L’objectif final doit être clairement déterminé et les méthodes (interview, test, questionnaire, observation de terrain, atelier…) adaptées au projet. Les résultats peuvent être faussés si les tests sont mal menés ou les utilisateurs mal définis » explique Arnaud. Être accompagné par un spécialiste de l’UX design est aussi recommandé. Il saura appréhender les retours des utilisateurs, les analyser et les traduire tout en se délestant des biais qui peuvent vous influencer. « Il est important de prendre du recul sur les commentaires que les utilisateurs peuvent faire. Ecoutez-les, ne les jugez pas, respectez leur vie privée, restez humble » poursuit Arnaud. « Passée l’étape de collecte des données, vient le moment de la création et l’UX Designer saura transformer les retours utilisateurs en préconisations : modification du produit, changement de cible, adaptation du discours… » complète Arnaud.

 

L’UX Design, au-delà du produit !

Au-delà de votre produit ou de votre service, vous pouvez aussi confronter vos outils de communication (flyer, site Internet…), votre pitch de présentation aux ressentis des utilisateurs. « L’UX Design permet de se remettre en question et de prendre un peu de hauteur sur le quotidien. Les entrepreneurs sont tellement impliqués dans le développement de leur projet que leur discours peut, en cours de route, perdre du sens » explique Arnaud. Demandez-vous : mes valeurs sont-elles bien expliquées sur mon site ? Les internautes rencontrent-ils des difficultés dans l’acte d’achat ? La valeur ajoutée de mon produit est-elle clairement énoncée ? Puis-je améliorer le service au global sans me focaliser absolument sur le web et penser plus largement ?

 

Si l’UX Design n’est pas la panacée, c’est un très bon outil pour vous guider depuis l’idée jusqu’au développement de votre projet et au-delà pendant toute sa vie. Et à en croire les start-ups accélérées par ToasterLAB, la session UX Design animée par Arnaud Genty est un des moments forts du programme.

 

Pour en savoir plus

Start-ups et PME en croissance, vous souhaitez profiter des conseils des experts ToasterLAB ? Bonne nouvelle, les candidatures pour intégrer la prochaine promotion ToasterLAB sont ouvertes jusqu’au 26 août. Pour candidater, rendez-vous sur : https://toasterlab.vitagora.com/fr/candidatez

 

Pour en savoir plus sur l’équipe de ToasterLAB, les compétences des mentors et experts, et le réseau de Vitagora qui sont ouverts à l’ensemble des start-ups de ToasterLAB, contactez Cliare van Overstraeten pour un échange direct : claire.vanoverstraeten@vitagora.com.

 

 

 

 

Par Claire VO

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

All About FoodTech: the latest foodtech news for July

 

Agri-Food start-ups and SMEs, ToasterLAB has launched a call for applications for its next intake (apply by August 26th). No time to waste, apply now at https://toasterlab.vitagora.com/apply!

 

Even during your summer vacation, keep a finger on the FoodTech pulse with our web news bulletin. The development of intrapreneurship, advances in solutions to the food waste crisis, tomorrow’s food innovations… Find out more below.

 

 

Corporations seek to increase their agility

 

While partnerships between start-ups and multinationals are multiplying, the latter are intensifying their initiatives to encourage their employees to take the first steps as intrapreneurs. What’s in it for the corporations? How do they go about motivating their workers ? 

 

 

What progress on reducing food waste?

 

The FoodTech sector is rolling out new initiatives to tackle food waste. One app is encouraging donations between private citizens while another is helping consumers to use their leftovers, and yet another is offering a range of chocolates made from industrial by-products. In parallel, a retailer is specialising in supermarket surplus stock…

 

 

What will be on our plates tomorrow?

 

To rise to the multiple challenges (economic, demographic, environmental etc.) facing the food industry, start-ups are teeming with ideas. Microalgae protein, sports snacks based in insects, fermented street food… What will be on our plates tomorrow? Or on the supermarket shelves?

 

 

Go deeper

 

ToasterLAB, the 100% Agri-Food acceleration program powerd by Vitagora has opened its latest call for applications. Get the right acceleration support to launch your business in Europe – mentors, experts, business connections and much more. Apply here by August 26th: https://toasterlab.vitagora.com/apply 

 

 

 

By Claire VO.

 

 

ToasterLAB Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

"ToasterLAB is at once very demanding and supportive"

Olivier, ToasterLAB demoday

 

The Demo Day of ToasterLAB's 4th cohort was the chance for Biotraq to present their digital solution for reducing food wastage within the cold chain, before investors and European and international food businesses.

 

This innovative SME made the most of their acceleration within the ToasterLAB program to take apart every aspect of their company and to strengthen their client relationships. According to Olivier Duchesne de Lamotte, the ToasterLAB program was a real chance to test and validate their choices.

 

A new business model, the support and advice of a mentor, the potential of the Vitagora ecosystem... Find out what Olivier thought in the video interview below (in French - click on "Subtitles/Closed caption" in Youtube for English subtitles).

 

 

 

 

By Claire VO.

 

ToasterLAB's Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

Backstage at the ToasterLAB selection committee

 

A rite of passage in order to enter the ToasterLAB acceleration program, pitching for the selection committee is a major source of stress for our applicants. For the members of the committee, it's a chance to be suprised and amazed - by new product ideas or out of the box thinking, by ambitious entrepreneurs from around France or the world.

 

Get your backstage pass to the selection committee with Noëmie Simon, food innovation coordinator for our partner Terres Univia.

 

 

Terres Univia, a committed member of toasterLAB

 

The partnership between ToaserLAB and Terres Univia goes back to 2018 with the launch of the Prot'Eat start-up contest. The goal of the contest was to help innovative solutions to emerge around the topic of pulse-based foods and tomorrow's plant proteins. Prot'Eat also gave us two of our alumni: Graine de choc and Life Loving Foods, the contest winners who were subsequently accelerated by ToasterLAB.

 

For Noëmie, choosing Vitagora and ToasterLAB as partners was an easy choice: "We had common goals - building economic value for our regions, promoting French excellence abroad and fostering food innovation". She continues, "like us, Vitagora is interested in the whole food value chain, from the field to the consumer."

 

After a first, and successful, collaboration, Terres Univia is continuing its adventure with ToasterLAB as a 2019 founding member, and a willing participant in the selection committees.

 

 

a typical selection day for toasterLAB

 

Following each call for applications, a dozen or so start-ups and SMEs are invited to pitch for the selection committee made up of representatives of ToasterLAB's founding members. This is a decisive (and stressful) moment for the applicants and the main chance to convince the jury of the value and scope of their project. 

 

Of course, the burning question is "how?"

 

While the committee members share a general idea of what they are looking for, each one has their own areas of interest. For Noëmie, "naturally, I am looking out for any ideas that offer added value to the sector of oil/protein seeds, or any new food products or innovative processes". But she is also interested by "any projects that promise to solve problems for agriculture."

 

 

Advice for future pitchers

 

After having seen around 50 start-ups pitching, Noëmie observes that "while the pitches are generally pretty good quality, and the entrepreneurs are engaged and enthusiastic, I can't help seeing the same mistakes over and over: too much time is spent on the general economic and social context and not enough of the specific innovative character of their own project."

 

  1. Get to the point!

  2.  

Dear pitchers, we need to get this of our chest. The selection committee is made up of food business professionals, this is their world. They know that the world's populations is growing and it will need feeding. They are well versed in the climate crisis, the protein crisis and any other large challenges facing today's food industry. They want to know what YOU are going to do about it.

 

So, stop beating about the bush. And talk about you.

 

  1. What's your strategy?

 

Another area of improvement for Noëmie is that "start-ups often have a hazy grasp of the reality of their markets". Once your innovation has been revealed, you need to prove to the committee (just as you will to future partners and investors) that there is a market for your product or service. So don't stint on any market information you may have, or defining characteristics of your target consumers... basically anything that contributes to your development strategy.

 

 

Noëmie's favourites

 

While Noëmie, as stated, has a vested interest in pulses and plant proteins, other start-ups have been able to surprise and amaze her with their ideas. "I'm especially maternal about the 4th cohort [accelerated in 2018] who I have been able to follow during their acceleration and beyond. In particular Greenspot Technologies and Nbread Process for their amazing technological solutions, that promise to revolutionise what goes on our plates." Among the others, "It was probably  Kuantom and Aveine who surprised me the most with their solutions. Their growth since their acceleration shows the timeliness of their projects."  Among the start-ups of the latest cohort, she was very impressed by Biomédé "who offered a great answer to the increasing problems around soil health".

 

Concerning the up-coming applicants, Noëmie wants to see the emergence of "start-ups and SMEs offering services to the food processing and agricultural sectors. A lot of young entrepreneurs are focusing on consumers while there is so much to be addressed for professionals."

 

Start-ups and SMEs, make the most of this advice to brush up your pitch! And apply to ToasterLAB by August 26th, to join the 2019 cohort of our 100% Agri-Food acceleration program. Apply here: https://toasterlab.vitagora.com/apply

 

 

Par Claire VO

ToasterLAB's Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

"ToasterLAB c'est à la fois bienveillant et très exigeant"

Olivier, ToasterLAB demoday

 

Le Démo Day de la 4ème promotion de ToasterLAB a été l'occasion pour Biotraq de présenter sa solution digitale de gestion de la chaîne du froid devant des investisseurs et des entreprises agroalimentaires européennes. Cette PME innovante a profité de son accélération dans le programme ToasterLAB pour notamment reprendre chaque élément de la société et revoir la relation client. D'après Olivier Duchesne de Lamotte, l'accompagnement ToasterLAB a été l'occasion d'une vrai remise en question.

 

 

Remettre en question son business model, profiter de l'expertise et des conseil d'un mentor, bénéficier de la richesse du réseau Vitagora...  Découvrez tout ce qu'Olivier a à dire dans son interview ci-dessous !

 

 

Par Claire VO.

 

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

Au cœur du comité de sélection de ToasterLAB

 

Passage obligatoire et décisif pour intégrer le programme d’accélération ToasterLAB porté par Vitagora, le pitch devant le comité de sélection est souvent source de stress pour les candidats. Pour les membres du comité de sélection, c’est un moment de découverte. Découverte de produits et de démarches innovants, de projets atypiques, d’entrepreneurs engagés de France et de l’étranger…

Entrez dans les coulisses du comité de sélection avec Noëmie Simon, Chef de projets - Innovation Alimentation chez notre partenaire Terres Univia.

 

 

Terres Univia, un membre engagé de ToasterLAB

La collaboration entre Terres Univia et ToasterLAB a débuté en 2018 avec le lancement du concours Prot’Eat. Objectif du concours : faire émerger des solutions innovantes pour introduire plus de légumineuses et de protéines végétales dans l’alimentation de demain. Prot’Eat a permis de découvrir deux pépites de l’AgriFood : Graine de choc (anciennement Tartimouss) et Life Loving Foods, toutes deux accélérées par ToasterLAB à la suite du concours.

 

Pour Noëmie, choisir Vitagora et ToasterLAB comme partenaires est apparu comme une évidence « nous avons des objectifs communs : mettre en valeur le territoire, promouvoir l’excellence française à l’international et favoriser l’innovation agroalimentaire ». Elle poursuit : « comme nous, ils s’intéressent à toute la chaîne de valeur, des champs aux consommateurs ».

Après cette 1ère collaboration réussie, l’aventure de Terres Univia avec ToasterLAB se poursuit en 2019 lors des comités de sélection.

 

Dans les coulisses du comité de sélection

Lors de chaque appel à candidature de ToasterLAB, une dizaine de start-ups et PME sont invitées à pitcher devant le comité de sélection composé de représentants des membres fondateurs de ToasterLAB. Moment crucial (et stressant) du processus de sélection, le pitch est l’occasion pour les entrepreneurs de convaincre le comité de la pertinence et de la viabilité de leur projet.

 

La grande question qu’ils se posent tous : comment retenir l’attention du comité et comment les convaincre ?

Il y a bien sûr des critères communs, ensuite il y a les sensibilités de chacun à tel ou tel sujet. Noëmie nous dévoile les sujets qui retiennent son attention : « naturellement, je porte de l’intérêt aux projets qui valorisent les graines de notre filière par de nouveaux produits alimentaires ou procédés innovants » mais elle s'intéresse également « aux projets qui permettent la création de valeur sur les territoires, aux entreprises qui proposent des outils et services à destination des métiers agricoles. »

 

Comment réussir son grand oral devant le comité de sélection ?            
Conseils pour les futurs pitchers

Après avoir assisté à plus d’une cinquantaine de pitchs de start-ups et PME, Noëmie dresse ce constat « si les pitchs sont globalement de bonne qualité et les entrepreneurs investis et enthousiastes, je constate souvent les mêmes erreurs : trop de temps est consacré au contexte économique et social global et a contrario les pitchers n’insistent pas sur le caractère innovant de leur projet ».

 

  1. Aller droit au but !

  2.  

Chers pitchers, soyons clairs ! Le comité de sélection est composé de professionnels de l’agroalimentaire, ils évoluent dans ce monde tous les jours. Ils savent donc que la population mondiale augmente et qu’il faut produire suffisamment pour la nourrir, ils connaissent les problématiques environnementales, rien ne sert de s’étendre dessus.

Soyez direct ! Dites-leur-en quoi votre projet est innovant, expliquez ce qu’il apporte de nouveau.

 

  1. Travaillez votre stratégie

 

Autre point d’amélioration relevé par Noëmie, « on constate souvent que la réalité du marché est peu ou mal connue ». Une fois le caractère innovant du projet démontré, il faut prouver au comité (vous aurez à le démontrer à vos futurs partenaires) qu’il existe un marché et une clientèle pour votre produit et / ou service. Ne lésinez par sur les informations marché, la définition de votre cible… bref tout ce qui constitue votre stratégie de développement.

 

Les coups de cœur de Noëmie

Si Noëmie à une inclinaison pour les projets axés sur les légumineuses et les protéines végétales, d’autres start-ups ont su au fil des ans la surprendre et l’interpeller. « J'ai une tendresse particulière pour la promo 4 que j'ai vu évoluer au fil de leur accélération, et particulièrement pour Greenspot Technologies et Nbread Process pour leurs incroyables solutions technologiques qui mettrons un peu de temps pour arriver jusqu'à nos assiettes mais qui vont révolutionner l'offre. » Elle poursuit : « Ce sont certainement les solutions développées par Kuantom et Aveine qui m’ont le plus surprises. Leur beau parcours témoigne de la pertinence et de la qualité de leur projet ». Parmi les start-ups de la dernière promo, elle est particulièrement sensible au projet de Biomédé « qui propose une belle réponse à des problématiques montantes sur la qualité des sols. »

 

Des prochains candidats, Noëmie souhaite voir émerger « des start-ups et PME apportant des services aux professionnels de la filière agricole et agroalimentaire. Beaucoup de jeunes entrepreneurs se tournent vers des solutions à destination des consommateurs mais il y a aussi beaucoup à faire auprès des acteurs en amont. »

 

Start-ups et PME en croissance, vous avez maintenant toutes les clés pour passer l’épreuve du pitch haut la main ! Les candidatures pour intégrer la prochaine promotion ToasterLAB sont ouvertes jusqu’au 26 août. Pour candidater, rendez-vous sur : https://toasterlab.vitagora.com/fr/candidatez

 

 

Par Claire VO

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

All About FoodTech : the latest FoodTech news for June

 
We are pleased so announce that the latest start-ups to join ToasterLAB’s 2019 cohort have been selected. Keep an eye on the ToasterLAB website in early September to find out their names. 
 
In the meantime, join us for our monthly tour of the web for the burning issues concerning AgTech and FoodTech entrepreneurs and their ecosystems.
 
 
 

advice and best practices for entrepreneurs

 
Interested by the lean and agile nature of start-ups, more and more large companies are joining the race to detect up and coming stars, or to encourage their employees to start intrapreneurial projects. Another opportunity for start-ups lies in their international development. How to get started? What budget is needed? Find out more below.
 
 
 

When FoodTech improves our daily lives

 
 
 
 

Go deeper

Advice from mentors, sharing experiences with other startups: sign up below to get updates on our articles and the upcoming applications calls for ToasterLAB. We will very soon be communicating our next application call dates. In the meantime, found out more about our 100% agrifood acceleration program here.

 

 

 
 
By Claire VO.
 
 
ToasterLAB Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

 

More than 60 mentors and experts take part in supporting startups in the ToasterLAB program. In order to let you get to know these experts and experienced professionals, each month we will be publishing a "mentor profile".

 

Thierry RIZZA
Wine and spirits sector manager and member of the start-up group within GRANT THORNTON FRANCE

WHY YOU SHOULD LISTEN TO him

 

Thierry has been immersed in the world of entrepreneurship for quite some time. A graduate of the CNAM school (Conservatoire national des arts et métiers) in Paris, he began his career in accounting in the French capital. After several years of working in companies, he returned to the profession of chartered accountant for its greater diversity of people and projects on which he could work.

 

Since then, as a member of the Grant Thornton France start-up group, he has observed a real development in France's start-up culture: from university-level training programs to awareness raising among young graduates. "This cultural evolution has allowed young people to find real meaning in their professional careers!", he enthuses.

 

Originally from Paris, Thierry defines himself as "provincial at heart". A lover of nature, gastronomy and authenticity, he aspires to a simple and healthy life. A adept of agrecology and organic farming, he is regularly in contact with the projects of young entrepreneurs involved in building a better tomorrow, such as several start-ups accelerated by ToasterLAB (l'Assiette d'Arthur et de Manon, Biomede, Urbanleaf, GreenSpot etc.): "there has been a change in mentalities," he observes. "Without getting caught up in elitist posturing, we should encourage individuals to act where and when they can."

 

Thierry places the ability to listen and humility at the heart of his values in his connection to the world and to people. "The entrepreneurs that I follow need my technical expertise and my financial vocabulary. On my side of the equation, I learn a lot from my contact with them. As a consultant, you need to be humble and to leave your preconceptions behind: rather, engage in active listening in order to find the right way to support them in their individual project and according to their own vision."

 

 

how thierry can help you

 

  • Taxation: audit, advice
  • Fundraising
  • Reporting / Business plans
  • A network of investors
     

 

in his own words

 

"Being a consultant shouldn't be about preaching. It should be about guiding entrepreneurs. But keeping firmly in mind that they are the ones shouldering the risk."

 

more reading  

 

 

go deeper

 

Do you want to take advantage of coaching support that is challenging, generous... but never complacent, from our exceptional mentors? Contact me and find out more about the ToasterLAB program:  claire.vanoverstraeten@vitagora.com.

 

 

 

By Claire VO

ToasterLAB Programme Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration.  After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

 

Plus de 60 mentors et experts participent à l’accompagnement des start-ups dans le cadre du programme ToasterLAB. Pour vous faire découvrir leur valeur et leur expertise, nous vous proposons chaque mois un « profil de mentor ».

 

Thierry RIZZA
Responsable du secteur Wine et Spirits et Membre du groupe start-up chez Grant Thornton France

Les bonnes raisons de lui faire confiance

 

Le monde de l’entrepreneuriat, Thierry l’a vu évoluer et le connait bien. Diplômé du CNAM (Conservatoire national des arts et métiers) de Paris, il a débuté sa carrière dans l’audit comptable à Paris. Après plusieurs années en entreprise, il retourne à la profession d’expert-comptable pour la diversité des contacts humains et de projets à accompagner.

 

Depuis, en tant que membre du groupe start-up chez Grant Thornton France, il constate le développement de la culture entrepreneuriale en France : formation initiale dans les grandes écoles, programme de sensibilisation aux jeunes diplômés… « Cette évolution culturelle permet aux jeunes de donner un vrai sens à leur activité ! », se réjouit-il.

 

Parisien d’origine, Thierry se définit avant tout comme un « provincial dans l’âme ». Proche de la nature, amateur de gastronomie et de terroir, il aspire à une vie simple et saine. Engagé au quotidien pour l’agroécologie et l’agriculture biologique, il est régulièrement touché par des projets de jeunes entrepreneurs impliqués dans la construction d’un monde meilleur, à l’instar de plusieurs start-ups accompagnées par ToasterLAB (l’Assiette d’Arthur & Alex, Biomede, UrbanLeaf, GreenSpot, etc.) : « un changement de mentalités est en train de s’opérer », se félicite-t-il. « Il ne faut pas être dans une posture élitiste, mais encourager les actions individuelles là où chacun peut agir. »

 

Sensible à la terre, Thierry place l’écoute et l’humilité comme une valeur centrale dans son rapport au monde… et aux Hommes. « Les entrepreneurs que j’accompagne ont besoin de mon expertise technique et du vocabulaire financier. De mon côté, j’apprends beaucoup à leur contact. Il faut savoir faire preuve d’humilité dans le conseil et se mettre en retrait : écouter les entrepreneurs dans une posture d’écoute active, pour réussir à les accompagner d’une manière adéquate et personnalisée selon leur projet et leur vision. »

 

 

Là où THIERRY vous aidera

 

Fiscalité : audit, conseils

  • Levées de fonds
  • Reporting / Business plan
  • Réseau de financeurs (Réseau Entreprendre, Fonds d’investissement régionaux, …)

 


il l’a dit (et le pense)

 

« Un conseiller ne doit pas être un donneur de leçons. Guider les entrepreneurs, oui. Mais ne pas oublier que ce sont eux qui prennent les risques. »

 

A consulter 

 

 

Pour en savoir plus

 

Vous souhaitez bénéficier du coaching exigeant, bienveillant... mais jamais complaisant de nos mentors exceptionnels? Contactez-moi pour en savoir plus sur l'accompagnement de ToasterLAB :  claire.vanoverstraeten@vitagora.com.

 

 

 

Par Claire VO

Responsable du programme ToasterLAB, Claire VO est également en charge de la post-accélération de nos start-ups, ainsi que de l'accompagnement des intrapreneurs. Après 12 ans au sein de Vitagora, Claire est véritablement le "cerveau du réseau" et, dans les méandres de notre écosystème, vous aide à y voir plus... clair ! Contactez-la  claire.vanoverstraeten@vitagora.com

All About FoodTech : the latest FoodTech news for May

 
Agri-Food entrepreneurs, ToasterLAB's next intake deadline is only a few days away. Get your application underway now so you don't miss out (the deadline is June 3rd.) ! Apply here
 
In the meantime, take a few minutes to catch up on the latest FoodTech news for the month. Advice to entrepreneurs, traceability, e-commerce for food business... 
 
 
 

advice and best practices for entrepreneurs

 
"Entrepreneurs who don't work on their brand are doomed to come up against a glass ceiling... or to fail," explains Fanny Basteau, a ToasterLAB mentor. Life for entrepreneurs is not all peaches and cream. But to help you get ahead, here are this month's tastiest morcels of advice.
 
 
 

are traceability solutions going to solve all our problems?

 
Reducing food waste, shoring up consumer trust, improving food safety, reducing crop loss from disease... Digital innovations are multiplying to respond to food business problems. What new applications are emerging? What are the real advantages for food business?
 
 
 

Retail: e-commerce opens up new fronts

 
E-commerce seems to be the new El Dorado for food sales. Whether to professional clients or individuals, delivery or pick-up, local products or large-scale consumer items, almost all the players in food production and distribution are trying their hand at online sales, although with some less than desired consequences. Here are a few of the new ideas on show, and some of the unintended consequences.
 
 
 

Go deeper

Advice from mentors, sharing experiences with other startups: sign up below to get updates on our articles and the upcoming applications calls for ToasterLAB. Next deadline is June 3rd, 2019! Apply here.

 

 

 
 
By Claire VO.
 
 
ToasterLAB Program Manager, Claire "VO" is in charge of our start-ups' acceleration and post-acceleration, as well as intrapreneurship. After 12 years with Vitagora, Claire's unparalleled knowledge of our network is put to good use while integrating our startups into the food business ecosystem!  E-mail her at: claire.vanoverstraeten@vitagora.com

 

Pages

Subscribe to ToasterLAB news
Subscribe to RSS - Start-up